Tarbes : Trois ados soupçonnés d’avoir vandalisé un TGV

La SNCF a déposé plainte après les importants dégâts découverts lundi dernier, au petit matin, dans un TGV en gare de Tarbes sur le point de s’élancer vers Paris. Selon La Nouvelle République des Pyrénées, trois adolescents de 17 ans ont d’abord été interpellés parce qu’ils assenaient des coups dans les portes vitrées de la gare. L’inspection qui a suivi ces arrestations a rapidement révélé d’autres dégâts et le saccage du fameux TGV : sièges éventrés, boîtiers des brise-vitres saccagés, bouteilles d’eau du wagon-bar répandues sur le sol. Un boîtier électrique avait même été endommagé dans la cabine de commande du train.

Les adolescents nient les faits mais l’enquête se poursuit la plainte de la SNCF qui, au-delà des dommages matériels, a aussi dû indemniser ses passagers pour le retard pris.