Syrie : un Français, soupçonné d’avoir fourni des composants pour des armes chimiques, incarcéré

Un Franco Syrien, né en 1962, a été mis en examen samedi à Paris et incarcéré, soupçonné d’avoir fourni, via sa compagnie de navigation, des composants pour la fabrication d’armes chimiques utilisées en Syrie, a-t-on appris dimanche de sources proche du dossier et judiciaire.

L’homme, qui vivait à l’étranger, a été interpellé dans le sud de la France, selon une source proche du dossier à l’AFP. A l’issue de sa garde à vue, il a été mis en examen notamment pour « entente en vue de commettre des crimes contre l’humanité, complicité de crimes contre l’humanité et complicité de crimes de guerre » et placé en détention provisoire, a précisé à l’AFP une source judiciaire.