Suisse : Affrontements lors de l’évacuation d’une carrière LafargeHolcim

Affrontements sur la ZAD du Mormont, à La Sarrazentre en Suisse le 30 mars 2021. — Jean-Christophe Bott/AP/SIPA

Des affrontements ont émaillé une opération visant à démanteler une Zone à défendre (ZAD) en Suisse. La police a évacué mardi des militants écologistes qui occupaient depuis des mois une carrière appartenant au géant franco-suisse du ciment LafargeHolcim pour protester contre un projet d’agrandir le site. Les militants avaient installé un camp sur le site en octobre.

Un grand nombre de policiers, dont beaucoup portaient des tenues antiémeutes, sont intervenus tôt dans la matinée dans la ZAD du Mormont, à La Sarraz, dans le canton de Vaud dans l’ouest du pays, demandant aux activistes de partir sous peine d’être évacués par la force. L’évacuation des abords du camp s’est déroulée pacifiquement, mais lorsque les policiers ont approché d’une ferme en son centre, certains militants leur ont jeté des pierres et des pétards.

29 personnes arrêtées

La société et la municipalité de La Sarraz avaient intenté des actions en justice pour faire partir les écologistes. L’opération de police a eu lieu après épuisement de tous les recours de ces derniers. « C’est une situation hautement anxiogène. Mais nous voulons tenir le coup aussi longtemps que possible », a déclaré un manifestant à l’agence de presse ATS-Keystone peu avant d’être évacué par la police. Selon la police régionale, un agent a été légèrement blessé.

Mardi soir, la police avait arrêté 29 personnes, dont 12 ont été placées en détention à Lausanne, non loin. Plusieurs militants restaient perchés dans des arbres ou sur le toit de la ferme, chantant et scandant des slogans contre LafargeHolcim.

0 partage