Stade Rennais-CFR Cluj: Deux expulsions, un penalty raté… La soirée cauchemar des Bretons

Le gardien Edouard Mendy a plombé d’entrée son équipe en étant expulsé dès la 5e minute. — DAMIEN MEYER / AFP

  • Battus par Cluj à domicile (0-1), les Rennais ont vécu une soirée cauchemardesque jeudi soir.
  • Les Bretons ont été plombés par les expulsions de leur gardien Mendy et du jeune Camavinga.
  • Le capitaine M’Baye Niang a également raté un penalty.

Pas sûr que les supporters rennais auront envie de fêter Halloween la semaine prochaine. Ce jeudi soir, ils ont déjà vécu une soirée cauchemardesque en assistant à la défaite de leur équipe face au CFR Cluj (0-1). Les Rouge et Noir ont pourtant tout donné mais comment faire quand on joue à neuf et qu’on rate même un penalty… Les voilà derniers de leur groupe en Ligue Europa et déjà tout près de la sortie.

Les Rouge et Noir plombés d’entrée

Comment imaginer un pire scénario ? On ne jouait que depuis cinq minutes quand une chape de plomb s’est abattue sur le Roazhon Park. Profitant d’un ballon perdu par Morel, Lacina Traoré a été bien lancé dans la profondeur. Le portier rennais a mal maîtrisé sa sortie et a fauché l’ancien Monégasque à l’entrée de la surface. Carton rouge direct pour Edouard Mendy. 

Pour le remplacer, Julien Stéphan n’a pas eu d’autre choix que de lancer le jeune Pépé Bonet, âgé de seulement 16 ans et 8 mois. Mais le coup-franc de Deac a fait mouche et le jeune gardien a été contraint d’aller chercher son premier ballon au fond de son but. A peine rentré sur le terrain, le Stade Rennais était déjà mené et réduit à dix…

Niang fâché avec les penaltys

Après cette entame de match catastrophique, le cauchemar n’était pourtant pas terminé pour les Rennais. A la 21e minute, ils ont pourtant eu une occasion en or de revenir dans le partie. Servi dans la surface, Hunou a été fauché par Boli. L’arbitre n’a pas hésité et a sifflé penalty. Mais comme à Nantes fin septembre, le capitaine M’Baye Niang a loupé le coche, croisant trop sa frappe.

Dans la foulée, le CFR Cluj n’a pas été loin de doubler la mise sur deux frappes de Djokovic bien repoussées par Bonet et une tête trop croisée de Boli (33e). Pour ne rien arranger à une soirée décidément pourrie jusqu’au bout, le jeune Camavinga a été expulsé juste au retour des vestiaires, fauchant Omrani à l’entrée de la surface après une relance ratée de Bonet.

La longue série sans victoire se poursuit

Avec cette défaite face à Cluj, le Stade Rennais, dernier de son groupe avec seulement un point, a quasiment dit adieu à l’Europe. La situation n’est guère mieux en championnat où les Rouge et Noir, douzième, sont à la recherche d’un succès depuis le 25 août. Même s’ils conservent le soutien de leur public, la crise couve chez les Bretons et la réception de Toulouse dimanche s’annonce sous haute tension.

Sport

Thierry Laurey est-il indéboulonnable à Strasbourg ?

0 partage