Stade Brestois : « On en a marre »… Sept joueurs cambriolés depuis cet été

Il n’y a pas qu’à Paris ou à Marseille où les joueurs de football sont la cible privilégiée des voleurs. Au Stade Brestois, club bien moins huppé, une vague de cambriolages touche ainsi l’effectif pro. Sept joueurs ont ainsi été victimes de malfaiteurs depuis le début de l’été, créant au sein du club « un sentiment d’insécurité, loin de l’image de vie paisible vantée à la pointe Bretagne », indique ce vendredi le Stade Brestois dans un communiqué.

Le dernier cambriolage s’est produit dans la nuit de mercredi à jeudi. « On en a marre, témoigne le capitaine Brendan Chardonnet, qui avait été cambriolé il y a quelques mois au Conquet. Plus d’un tiers des joueurs ont subi des préjudices sur les derniers mois. »

« Préjudiciable pour le bien-être de l’équipe »

Pour tenter de mettre fin à cette série noire, les dirigeants du club breton ont multiplié les échanges avec les forces de l’ordre et les joueurs « pour trouver des solutions et tenter d’améliorer cette situation préjudiciable pour le bien-être de l’équipe ».

« On le sait, il n’y a pas de solution miracle, mais si ça continue ainsi, d’ici la fin de la saison, ce sera la majorité du groupe qui aura été touchée », estime le défenseur central brestois.