« Squid Game » et « Mare of Easttown » en tête des Top séries 2021 de « 20 Minutes » et de ses lecteurs

Le début de la fin de l’hégémonie des séries américaines ? L’année série 2021 a été marquée par le succès inattendu et phénoménal de la série coréenne Squid Game, créée par Hwang Dong-hyeok. Totalisant 1.650.450.000 d’heures vues au cours des vingt-huit premiers jours, Squid Game est devenue le meilleur lancement et la série la plus vue de tous les temps sur Netflix, détrônant la série américaine Bridgerton de Shonda Rhimes.

Squid Game suit 456 personnes surendettées qui vont participer à une compétition basée sur des jeux d’enfants. Le vainqueur va empocher quelque 33 millions d’euros, mais seul ce dernier survivra aux épreuves mortelles.

Des jeux haletants en mode Battle Royale qui ont obtenu une note de satisfaction de 8/10 sur IMDb, et 94 % de critiques positives sur Rotten Tomatoes, et qui se hissent en tête du Top 10 2021 des lecteurs membres du groupe Facebook « 20 Minutes Séries ».

Sur le podium, Sweet Tooth, disponible également sur Netflix, série apocalyptique sur fond de pandémie mais résolument optimiste, prend la deuxième place. L’année 2021 a été marquée par l’arrivée des premières séries Marvel sur Disney+. WandaVision, ode à la sitcom dans une réalité alternative et probablement l’œuvre la plus originale, audacieuse et méta produite par Kevin Feige, prend la troisième place du classement de nos lecteurs.

En tête du Top 10 de la rédaction, Mare of Easttown, une minisérie HBO, disponible en France sur OCS, dans laquelle Kate Winslet , auréolée d’un Emmy pour sa performance, excelle dans son rôle flic cabossée qui enquête sur un meurtre et une disparition dans une petite ville de Pennsylvanie.

It’s a Sin, minisérie britannique disponible sur MyCanal, se hisse à la deuxième marche du podium. Ce chef-d’œuvre très personnel du scénariste et producteur britannique multirécompensé Russell T Davies raconte les joies et les chagrins d’un groupe d’hommes gays dans le Londres homophobe des années 1980, ébranlé par l’arrivée du Sida.

A la troisième marche du podium de la rédaction, la saison 2 de la série médicale française Hippocrate, création originale de Canal+, dans laquelle l’ancien toubib Thomas Lilti dresse le portrait d’ un système hospitalier français exsangue. Une série qui prend toute sa dimension politique dans une année 2021, hélas, encore marquée par la pandémie.

Le Top 10 des lecteurs membres du groupe Facebook « 20 Minutes Séries »

  1. Squid Game
  2. Sweet Tooth
  3. WandaVision
  4. Midnight Mass
  5. The White Lotus
  6. Narcos Mexico
  7. Cruel Summer
  8. Validé
  9. The Walking Dead
  10. Clickbait

Le Top 10 de la rédaction de « 20 Minutes »

  1. Mare of Easttown
  2. It’s A Sin
  3. Hippocrate S2
  4. Ovni(s)
  5. Succession S3
  6. En thérapie
  7. WandaVision
  8. Sex Education S3
  9. Squid Game
  10. Midnight Mass

Pour compléter le tableau, voici le classement des journalistes du service Culture de 20 Minutes et leurs séries coup de cœur.

Le top 10 de Laure Beaudonnet :

1. Dopesick 2. Mare of Easttown 3. En Thérapie 4. Genera+ion 5. It’s A Sin 6. Succession S3 7. Ovni(s) 8. Starstruck 9. Ted Lasso S2 10. Christmas Flow

Son coup de cœur : « Dopesick »

Un big pharma tout puissant qui s’enrichit sur la santé de la classe moyenne américaine. On dirait une théorie conspirationniste et pourtant, Purdue Pharma est à l’origine d’une vague d’overdoses sans précédent dans les années 1990 en mettant sur le marché l’OxyContin, un opioïde ultra-addictif distribué comme des bonbons aux accidentés du travail. Créée par Danny Strong, également créateur d’Empire, la série emmène son public dans un monde où la richissime et immorale famille Sackler dupe le personnel médical sur les réels effets de son médicament, autorisé par l’autorité de santé américaine, pour s’en mettre plein les poches. Aussi passionnante que dramatique, Dopesick , disponible sur Disney+ Star, entre dans les coulisses de ce scandale pharmaceutique et montre de façon implacable l’effondrement social d’une partie de la population américaine – et même de certains médecins — à mesure que les chiffres de vente de cet opioïde montent en flèche. A voir de toute urgence.

Le top 10 de Benjamin Chapon :

1. En thérapie 2. Succession S3 3. Midnight Mass 4. Mare of Easttown 5. Hippocrate S2 6. Small Axe 7. WandaVision 8. Ovni(s) 9. It’s A Sin 10. Nona et ses filles

Son coup de cœur : « En thérapie »

Le succès d’En Thérapie, disponible sur Arte.tv, fonctionne sur un principe simple. Outre la qualité d’écriture, d’interprétation – blablabla… – l’essentiel du plaisir coupable reste le soulagement de constater qu’il existe des personn(ag)es plus fucked up que nous. Et ça, par les temps qui courent, c’est très rassérénant. Suivre ces thérapies fictives de semaine en semaines (sauf pour les tarés – pardon pour la psychophobie – qui se sont fait ça en mode binge watch, on vous juge) aura incontestablement permis à cette année super freudienne (et donc, de merde) d’avoir un semblant de sens.

Le top 10 de Anne Demoulin :

1. The White Lotus 2. Small Axe 3. Mare of Easttown 4. It’s A Sin 5. Reservation Dogs 6. Underground Railroad 7. WandaVision 8. Succession S3 9. The Great 10. Ovni(s)

Son coup de cœur : « The White Lotus »

Près de dix ans après l’inoubliable Enlightened, Mike White signe une nouvelle comédie satirique jubilatoire !  The White Lotus suit les clients fortunés et le personnel d’un luxueux hôtel d’Hawaï. Sous le vernis de comédie, de soap et de mystère, The White Lotus aborde les inégalités et la corruption, et toutes les formes de souffrance et de cruautés (majeures et mineures, insidieuses et flagrantes) qu’elles entraînent. Une série mordante qui dézingue les hypocrisies contemporaines, ponctuée par des moments de grâce intenses et sublimée par la musique enivrante et anxiogène de Cristobal Tapia de Veer (qui ne sortira plus de la tête de qui aura vu la série).

Le top 10 de Vincent Julé :

1. Scenes From a Marriage 2. Hippocrate S02 3. Mare of Easttown 4. ​​Midnight Mass 5. Brand New Cherry Flavor 6. The Cry 7. Sex Education S03 8. Dexter New Blood 9. Larry et son nombril S11 10. The Bold Type S5

Son coup de cœur : « Scenes From a Marriage »

Après BeTipul/En analyse et The Affair, l’auteur et réalisateur Hagai Levi continue de sonder le couple moderne, en adaptant le monument Scènes de la vie conjugale d’Ingmar Bergman. Il s’agit bien sûr de voir comment la société et donc les relations ont changé et évolué en quarante ans, mais aussi et surtout d’interroger la possibilité, ou impossibilité, de réinventer l’amour. Scenes From a Marriage, disponible sur OCS, est également une masterclass de Jessica Chastain et Oscar Isaac, où, par son dispositif quasi théâtral, les acteurs ne disparaissent jamais vraiment derrière leurs personnages. Cela créé une belle et vertigineuse mise en abîme, sur comment la fiction éclaire nos vies.

Le top 10 de Fabien Randanne :

1. Genera+ion 2. It’s A Sin 3. Veneno 4. Hippocrate S2 5. Mare of Easttown 6. Cruel Summer 7. The White Lotus 8. WandaVision 9. Pose S3 10. La Meute

Son coup de cœur : « Généra+ion »

Arrêtée au bout d’une saison, Généra+ion , disponible sur MyCanal, rejoint la liste des grandes séries ados annulées trop tôt au côté d’Angela, 15 ans et Freaks and Geeks. Cette série se focalise sur les relations amicales et amoureuses d’un groupe de lycéens majoritairement LGBT, à Anaheim (Californie). Le scénario a été écrit par Zelda Barnz, 19 ans, et son père Dan. Elle est lesbienne, il est gay : leurs vécus et points de vue respectifs ont nourri les différentes intrigues abordant aussi bien les sujets liés à l’orientation sexuelle qu’au choc des générations. Mais surtout Genera+ion met en scène des personnages profondément attachants, que l’on ne voudrait jamais quitter.

Le top 10 de Clément Rodriguez :

1. Succession S3 2. Hippocrate S2 3. Sex Education S3 4. Maid 5. It’s A Sin 6. You S3 7. Ovni(s) 8. Squid Game 9. Why Women Kill S2 10. Ici tout commence S2

Son coup de cœur : « Succession » S3

Après une pause de deux ans, il faut se replonger dans le bain de Succession, disponible sur OCS, et ses magouilles financières, politiques et judiciaires. La température de l’eau n’était que tiédasse lors des premiers épisodes, avec l’impression de faire du surplace sans saisir tous les enjeux. Puis la fiction nous a offert le cinquième épisode, celui de la panique dans le clan Roy lorsque le patriarche semble perdre la tête. Dès lors, on se dit qu’on assiste à un grand moment de télévision jusqu’au deus ex machina offert par des personnages qu’on n’est jamais bien sûr d’aimer ou de détester totalement, contrairement aux dialogues aussi bien ciselés qu’une trahison shakespearienne.

Le top 10 de Clio Weickert :

1. Ovni(s) 2. Mare of Eastown 3. It’s A Sin 4. La Meilleure Version de moi-même 5. The Handmaid’s Tale S4 6. Hippocrate S2 7. En thérapie 8. This is Us S5 9. Lupin 10. Squid Game

Son coup de cœur : « Ovni(s) »

Il fait froid et moche. Une pandémie mondiale immobilise et terrorise le monde entier depuis un an déjà. Bonus : un couvre-feu vous interdit de mettre le pied dehors après 18 heures. Ce n’est malheureusement pas le mauvais scénario d’une série TV mais le contexte de la 3e vague (ou la 4e ? On s’y perd…) pendant laquelle est sortie OVNI(s) sur Canal+. Et quelle bouffée d’air frais ! Direction les années 1970, au cœur de la cellule de choc du Geipan qui enquête sur les objets volants non identifiés. On y suit les déambulations d’une bande de doux rêveurs – portés notamment par Melvil Poupaud et Daphné Patakia –, prêts à remuer ciel et terre pour lever le mystère autour d’un flamant rose. C’est complètement barré, absurdement drôle. Un voyage psychédélique dans le monde des seventies et des soucoupes volantes, rythmé aux notes électroniques de Thylacine. Vous voyez au loin se profiler la rentrée toute pourrie qui nous attend après les fêtes ? Il n’est pas trop tard pour rattraper OVNI(s) et se faire du bien, en attendant la saison 2 et la prochaine vague.