« Spider-Man », « James Bond » et « Dune » sont les stars du box-office français en 2021

Malgré une nouvelle année affectée par le Covid-19, 2021 a tout de même connu ses grands succès au cinéma. Et c’est Spider-Man : No Way Home, sorti mi-décembre, qui s’est hissé en tête du box-office en France avec 4.604.615 entrées. Il devance ainsi deux autres grosses productions américaines : le James Bond Mourir peut attendre (4.003.023 entrées) et Dune (3.163.453 entrées).

Trois Français ont trouvé leur place dans le Top 10 des films les plus vus de l’année : Kaamelott – Premier Volet (2.652.314 entrées), le film policier marseillais Bac Nord (2.218.308 entrées) de Cédric Jimenez et la comédie populaire Les Tuche 4 (1.938.949 entrées). Dans cette liste, on retrouve également Encanto, la fantastique famille Madrigal (2.187.435 entrées), Fast & Furious 9 (2.025.112 entrées), Conjuring : sous l’emprise du diable (1.887.284 entrées) et Black Widow (1.717.172 entrées).

96 millions de spectateurs malgré la pandémie

Les cinémas français ont limité la casse en 2021, avec 96 millions de spectateurs malgré la pandémie de Covid-19, une hausse de 47 % par rapport à 2020, selon les chiffres publiés ce jeudi par le Centre national de la cinématographie. En dépit des mois de fermeture et des mesures sanitaires, les salles obscures semblent sortir la tête de l’eau avec une fréquentation en repli de seulement un quart (23 %) sur les seuls mois d’ouverture si on la compare à 2019, dernière année sans pandémie, et « la dynamique de reprise s’est accentuée en fin d’année », note le CNC.

Les chiffres sont difficilement comparables d’une année sur l’autre, 2021 ayant été à nouveau marquée par la pandémie : les salles de cinéma sont restées fermées jusqu’au 19 mai, puis soumises à des jauges et couvre-feux, et enfin à la présentation du pass sanitaire. Mais sur le seul mois de décembre, la fréquentation est « proche de la normale », avec 20,43 millions d’entrées, contre 22,68 millions en 2019.

Selon des chiffres de la société spécialisée dans le box-office Comscore arrêtés au 21 décembre, « la France est le pays qui affiche la baisse de fréquentation cinématographique la moins importante parmi les 5 grands pays européens, juste devant la Grande-Bretagne et l’Espagne. Elle est également moins importante que celle observée aux Etats-Unis », souligne encore le CNC.