Sobriété énergétique : Vous habitez dans une HLM, comment réduisez-vous vos dépenses d’énergie ?

De la sobriété énergétique OK, mais comment faire quand le chauffage collectif est encore la norme dans de nombreux immeubles ? Même si aujourd’hui dans chaque copropriété, les frais de chauffage individualisés sont obligatoires depuis août 2015 et la loi sur la croissance verte, qui transposait une directive européenne, dans les faits, les exonérations sont encore nombreuses et le chauffage collectif légion. C’est majoritairement le cas dans les immeubles HLM, dont c’est le mode de chauffage le plus courant.

Au dernier congrès de l’Union sociale pour l’habitat à Lyon, les chiffres présentés étaient sans appel : parmi les 84 % du parc en logement collectif, 63 % d’entre eux pratiquent encore le chauffage collectif, ce qui représente 53 % de la totalité des logements. Comment alors envisager faire des économies énergétiques, quand on sait qu’environ 62 % des consommations d’énergie dans l’habitat sont investies dans le chauffage, lorsque celui-ci est collectif et donc hors de contrôle des occupants ?

Vous habitez un logement HLM où le chauffage collectif est la norme, comment faites-vous pour faire des économies sur votre facture énergétique ? Votre bailleur a-t-il décidé au printemps dernier d’éteindre le système de chauffage plus tôt ou de l’allumer plus tard cet automne ? Est-ce répercuté sur vos charges et de quelle manière ? Même si vous n’habitez pas un logement HLM mais que votre copropriété n’a pas appliqué les frais de chauffage individualisés, racontez-nous vos astuces pour faire des économies d’énergie et réduire vos dépenses sur ce poste précis.