Ski alpin : Matthieu Bailet victime d’une « importante commotion cérébrale » après une lourde chute à Bormio

Stelvio de Bormio (Italie), la piste préférée de Matthieu Bailet sur le circuit mondial, lui a cette fois joué un mauvais tour lundi. Le skieur niçois a en effet été victime d’une « importante commotion cérébrale » en chutant « lors du premier entraînement officiel de la descente de Bormio », comme l’a annoncé la Fédération française de ski (FFS) dans un communiqué lundi en fin d’après-midi.

Après 48 heures en observation à l’hôpital italien de Sondalo, il sera rapatrié en France et il suivra « le protocole des commotions cérébrales mis en place par le service médical », précise la FFS. A 26 ans, Matthieu Bailet, qui représente la relève de l’équipe de France de vitesse (descente, super-G), subit un coup d’arrêt à un peu plus d’un mois des Championnats du monde prévus en France, à Courchevel et Méribel (6-19 février).

La Coupe du monde masculine fait étape cette semaine en Italie pour une descente programmée mercredi, puis un super-G jeudi, sur ce qui est considéré comme l’une des pistes les plus exigeantes du circuit. C’est à Bormio que Matthieu Bailet a obtenu certains de ses meilleurs résultats en Coupe du monde, avec une 6e place en 2018 et 2019 en descente, ainsi qu’une autre 6e place en super-G l’an passé. Mais c’est aussi là que le skieur tricolore s’était luxé l’épaule gauche en 2017, après une autre lourde chute.