« She Said » : Comment MeToo a été lancé pour faire tomber Harvey Weinstein

Comment les journalistes du New York Times Megan Twohey et Jodi Cantor ont fait tomber le producteur Harvey Weinstein ? C’est ce que raconte Maria Schrader dans She Said. Carey Mulligan et Zoe Kazan y tiennent les rôles principaux des reportrices courageuses et déterminées qui ont lancé le mouvement MeToo en 2017.

Il en a fallu de la persévérance à ces femmes pour lever le voile sur les turpitudes (viols, agressions sexuelles et autres abus de pouvoir) que le producteur hollywoodien a fait subir aux femmes qui travaillaient avec lui. Actrices plus ou moins connues ou assistantes ont été les victimes de cet homme brutal dépourvu de tout scrupule pour s’en prendre aux plus fragiles provoquant des traumatismes indélébiles sur son passage.

Un travail minutieux

Soutenues par la direction de leur journal comme par leurs compagnons, ces héroïnes du quotidien vont permettre à la parole de se libérer, un travail minutieux dont le journalisme sort grandi. A la manière d’œuvres comme Les Hommes du président d’Alan J. Pakula ou le plus récent Spotlight de Tom McCarthy, She Said se révèle aussi passionnant que didactique pour montrer comment on peut changer les mentalités avec un travail d’enquête parfois démoralisant, souvent gratifiant.

« Les conséquences de cet article et le mouvement qu’il a lancé ont été énormes. Ces changements dépassent de loin le cadre de Hollywood », explique la réalisatrice connue pour avoir signé des épisodes de la série Unorthodox. Le spectateur suit les deux jeunes femmes dans leurs investigations et leur lutte pour convaincre les victimes de parler puis pour les persuader de témoigner en renonçant à leur anonymat. Petit à petit, on découvre avec elles l’ampleur des dégâts qu’a provoqués le producteur comme ses tentatives pour étouffer l’affaire.

Le prix Pultizer en 2018

Le travail de Megan Twohey et Jodi Cantor leur a valu de remporter le prix Pulitzer en 2018. Ce film bien mené met l’accent sur la force de ces femmes d’exception qui, non contentes de mener de front carrière et vie de famille, ont changé définitivement le regard du monde sur les rapports de domination dans le milieu professionnel. She Said (« Elle a dit » en français) prend des allures de thriller pour leur rendre un hommage mérité.