Shakespeare a-t-il écrit « Le Roi Lear » en quarantaine ? Rien ne permet de l’affirmer

Greg Hicks et Samantha Young répètent une scène du « Roi Lear, à New York, en 2011. — Stephanie Berger/AP/SIPA

  • Le 14 mars, la chanteuse américaine Rosanne Cash a affirmé que le grand écrivain britannique a écrit Le Roi Lear alors qu’il était placé en quarantaine à cause de la peste.
  • 20 Minutes a interrogé deux spécialistes.
  • La vie de Shakespeare a été marquée par les épidémies de peste, mais rien ne permet d’affirmer que l’écrivain a été placé en quarantaine.

« Simple rappel : quand Shakespeare a été mis en quarantaine à cause de la peste, il a écrit Le Roi Lear. » Vous le sentez, le coup de pression, alors que vous vous lancez dans le visionnage d’une nouvelle série après une journée à garder vos enfants et/ou à (télé) travailler ? Cet encouragement à vos ambitions d’ écrivain a été lancé le 14 mars par Rosanne Cash, musicienne américaine, fille de Johnny Cash et récipiendiaire de plusieurs Grammy awards.

FAKE OFF

Si Shakespeare a bien écrit la tragédie en cinq actes pendant une période où la peste était présente à Londres, aucun élément ne permet d’affirmer que l’écrivain a été placé en quarantaine, rappelle à 20 Minutes François Laroque, spécialiste de Shakespeare et professeur de littérature britannique à l’université Sorbonne Nouvelle.

« Toute la carrière de Shakespeare est à l’ombre de la peste, développe-t-il. Il est né le 23 avril 1564 dans une petite ville de 1.500 habitants. Il y a eu 23 morts de la peste dans ce village au premier semestre de l’année 1564 puis 200 morts au deuxième semestre, un peu plus d’un septième de la population. Ce sont des chiffres terribles. »

Théâtres fermés

Au milieu des années 1590, Shakespeare écrit des poèmes narratifs, comme Le Viol de Lucrèce, car les théâtres à Londres étaient fermés pour éviter la contagion. « La peste fait un retour terrible en 1603-1604 », souligne François Laroque. Il y aura également une nouvelle épidémie en 1606.

Shakespeare bien écrit Le Roi Lear pendant ces années, qui sont une période « faste » pour l’auteur, souligne François Laroque : l’écrivain s’attelle également à la rédaction de Macbeth et d’Antoine et Cléopâtre. Shakespeare a sûrement profité de la fermeture des théâtres à Londres et du départ de sa troupe en tournée en province pour se consacrer à l’écriture. Le Roi Lear est joué pour la première fois à la cour du roi Jacques Ier le 26 décembre 1606.

Shakespeare « est un miraculé »

« La peste, « plague » en anglais, intervient à 98 reprises dans le théâtre de Shakespeare, souligne le professeur. C’est quand même une préoccupation, même si le mot « plague » était une injure, comme le mot « peste » en français. »

Dans Roméo et Juliette, la maladie joue un rôle capital : mis en quarantaine à cause de la peste, l’émissaire ne parviendra pas à prévenir Roméo que Juliette n’est pas vraiment morte. Il y a également une référence à la maladie dans l’acte II du Roi Lear, explique Sophie Chiari, professeure de littérature anglaise à l’université Clermont-Auvergne : « Le roi Lear insulte sa fille Régane : « Thou art a boil/A plague-sore » [« Tu es un chancre/Un bubon pesteux », selon la traduction de La Pléiade]. »

« Cette image devait être extrêmement concrète pour les contemporains de Shakespeare, qui devaient la trouver d’autant plus terrifiante, détaille la chercheuse. Il faut dire que la peste a durablement marqué le début du règne de Jacques Ier : depuis ses débuts sur le trône en 1603, la peste a frappé régulièrement, et l’accalmie n’est survenue qu’après une épidémie majeure en 1622 ». Cette menace de la maladie fait dire à François Laroque que Shakespeare « est un miraculé. Il a échappé à la peste bubonique, toute sa vie il a échappé à la camarde. »

Vous souhaitez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une info, une photo ou une vidéo ? Remplissez le formulaire ci-dessous ou écrivez-nous sur Twitter :  https://twitter.com/20minFakeOff

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les  fausses nouvelles. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.

Culture

Coronavirus : Des musées du Calvados proposent des visites virtuelles et des contenus en ligne pendant le confinement

Culture

Coronavirus : Le ministère de la culture lance #CultureChezNous, plateforme pour assister aux spectacles depuis chez soi

6 partages