Seine-et-Marne : « Ça démarre à la JBL ça ? ! »… Ils volaient des voitures à l’aide d’une fausse enceinte

La taille, le logo, les boutons… L’appareil ressemble en tout point de vue à une enceinte portable de la marque JBL. A une différence près. Impossible d’écouter de la musique avec. Car en réalité, se cache à l’intérieur un dispositif permettant de démarrer n’importe quelle voiture Toyota ou Lexus. Selon nos informations, ce sont les gendarmes de Seine-et-Marne qui, les premiers, ont mis la main sur l’un de ces appareils, le 15 septembre dernier. Ce jour-là, ils interpellent deux hommes se trouvant à bord d’une Peugeot 2008 signalée volée, qui venaient de commettre un refus d’obtempérer. Durant leur garde à vue, les enquêteurs parcourent les photos contenues dans leurs téléphones portables. Ils découvrent de nombreux clichés de voitures qui s’avèrent avoir été volées…

Une « clé électronique de démarrage rapide »

Les gendarmes sont intrigués par une mention : « ça démarre à la JBL ça ? ! » Il se trouve justement que l’un des deux suspects était en possession d’une petite enceinte de marque JBL. En l’examinant de plus près, ils se demandent si un objet ne serait pas en fait dissimulé à l’intérieur. Les militaires découvrent que des appareils identiques sont vendus sur Internet. Il s’agit en réalité d’une « clé électronique de démarrage rapide ». Son coût ? 5.000 euros. Les vendeurs promettent qu’elle peut allumer, en une quarantaine de secondes, n’importe quelle voiture de marque Toyota ou Lexus, achetées entre 2016 et 2021, potentiellement des milliers de véhicules. Un tuto vidéo, expliquant son fonctionnement, a même été réalisé et diffusé sur Internet. L’enquête a été confiée à la brigade de recherche de Melun.