Sécurité : La délinquance en baisse à Paris sur les six derniers mois

Même si la délinquance reste à un niveau « structurellement élevé » et « ne permet pas de parler de situation globalement positive », Laurent Nuñez voit dans les dernières statistiques un motif d’espoir. Les chiffres sont en effet en baisse à Paris et dans l’agglomération parisienne, indique le préfet de police de la capitale, dans un entretien au Journal du dimanche.

« Sur les six derniers mois, les atteintes aux biens reculent de 2 % dans l’agglomération et de 5 % à Paris. Les vols avec violence ont baissé de 20 % dans l’agglomération et de 25 % dans la capitale », détaille notamment Laurent Nuñez, nommé en juillet 2022 en remplacement de Didier Lallement.

Les violences conjugales « continuent à augmenter »

Le préfet attribue cette baisse au déploiement depuis son arrivée de « beaucoup plus d’effectifs sur la voie publique dans les secteurs les plus criminogènes et les plus fréquentés, comme les gares ou les lieux touristiques ».

Les cambriolages restent toutefois un « point noir », avec « une augmentation de 5,3 % sur l’agglomération et de 8,8 % pour Paris ». Mais « on a freiné la hausse – on était à + 30 % quand je suis arrivé », assure l’ancien secrétaire d’Etat de Christophe Castaner, alors ministre de l’Intérieur. « Autres inquiétudes : les violences conjugales (…) et les violences non crapuleuses » qui « continuent à augmenter », selon le préfet de police.