Sécheresse : Le Morbihan, deuxième département breton à lever ses restrictions d’eau

Merci la pluie. Après plusieurs mois de restrictions liées à la sécheresse, le département du Morbihan a annoncé qu’il levait les dernières interdictions d’usage de l’eau. Le Morbihan est le deuxième des quatre départements de Bretagne à lever toutes ses restrictions après le Finistère. La préfecture justifie ce choix par « une situation hydrologique redevenue normale », mais aussi par des prévisions météorologiques qui annoncent d’intenses précipitations dans les semaines à venir. Dans le Morbihan, le niveau des retenues d’alimentation en eau potable, le débit des cours d’eau et le niveau des nappes souterraines sont revenus à la normale. Le préfet du département alerte cependant la population sur le risque d’un « relâchement des éco-comportements de chacun et chacune » et invite les particuliers et professionnels à préserver la ressource.

Les deux autres départements bretons ont pour l’heure maintenu des restrictions d’usage de l’eau. Les Côtes-d’Armor et l’Ille-et-Vilaine ont cependant baissé leur vigilance de « crise sécheresse » à « alerte renforcée », témoignant là aussi d’une amélioration de la situation. Le niveau de certaines réserves reste cependant beaucoup plus bas que la normale.

En octobre, le préfet des Côtes-d’Armor avait alerté la population d’un risque majeur de rupture de l’approvisionnement. « Les ressources seront inévitablement épuisées à moyen terme », avait prévenu la préfecture. La crise sécheresse avait été levée fin octobre « compte tenu de la nette amélioration de la situation sur l’alimentation en eau potable ». La préfecture avait fait savoir que les réserves d’eau potable du département étaient alors « supérieures à 60 jours ».