Sécheresse : 4.000 contrôles effectués sur les restrictions d’eau selon l’Office français de la biodiversité

La France est à sec. Tous les départements sont désormais concernés par le « plan sécheresse », et donc par des restrictions d’eau, plus ou mois sévères. Pour les faire respecter, de nombreux contrôles sont répartis sur le territoire. Et depuis le début de l’été, « il y a eu à peu près 4.000 contrôles et à-peu-près 400 procédures », explique à franceinfo Loïc Obled, directeur général délégué « Police, connaissance, expertise » à l’Office français de la biodiversité.

« On a fait à peu près 500 contrôles au mois de mai, 2.000 contrôles la semaine dernière et on a dédié la semaine qui vient de passer à une grande opération nationale de pédagogie et de contrôle. On a doublé ce chiffre puisqu’on arrive aujourd’hui à 4.000 contrôles sur l’ensemble du territoire national », développe-t-il. Et il faut s’attendre à une accélération de ces contrôles étant donné que les prévisions météo maintiennent une tension sur la ressource en eau.

Ces contrôles, qui diffèrent en fonction des restrictions imposées au département, s’accompagnent de pédagogie pour sensibiliser la population face aux risques que comporte une situation de sécheresse. Mais ils peuvent aussi aboutir à une verbalisation, en accord avec le parquet, « quand les personnes sont un peu plus récalcitrantes », ajoute Loïc Obled. L’amende peut aller jusqu’à « 1.500 euros pour la première fois et 3.000 euros en cas de récidive », précise-t-il.