Sarcelles : Mis en examen pour une agression au hachoir devant un commissariat en 2020

Un homme suspecté d’être l’auteur d’une agression au hachoir devant le commissariat de Sarcelles (Val-d’Oise) en septembre 2020 a été mis en examen pour « tentative d’assassinat » et écroué mercredi, a indiqué le parquet de Pontoise samedi. Agé de 25 ans, cet homme né au Pakistan a été interpellé lundi en région parisienne, a précisé la même source, confirmant une information du Parisien.

Selon le quotidien, l’homme, en situation irrégulière depuis plusieurs années, a été arrêté au centre de rétention administrative (CRA) du Mesnil-Amelot (Seine-et-Marne). Il a été mis en examen pour « tentative d’assassinat » et placé en détention provisoire mercredi. Selon une source proche du dossier, il a été identifié par son ADN.

Aucun lien entre la victime et le suspect

En septembre 2020, un homme âgé de 27 ans avait été grièvement blessé à coups de machette et touché à la carotide devant le commissariat de Sarcelles. La victime était venue déposer une plainte peu avant 22 heures et attendait devant le commissariat qu’un agent lui ouvre les grilles, lorsqu’un « homme drapé d’une couverture sur les épaules lui a porté des coups avec une petite machette », avait alors précisé une source proche de l’enquête. Le jour même, une attaque au hachoir avait fait deux blessés à Paris devant les anciens locaux de Charlie Hebdo, en plein procès de l’attentat meurtrier qui avait visé l’hebdomadaire satirique en 2015.

« En l’état, aucun lien n’apparaît entre les deux hommes », a indiqué une autre source proche du dossier. Le profil de la personne interpellée serait plutôt celui d’un « SDF qui aurait abusé de l’alcool », a précisé la première source proche du dossier. L’enquête avait été confiée à la police judiciaire de Versailles.