Santé : La filiale numérique de La Poste va acheter l’éditeur de logiciels pour les hôpitaux Maincare

Maincare change de mains. Afin de se renforcer dans la transformation numérique du secteur de la santé, Docaposte va acheter l’éditeur français de logiciels pour les hôpitaux, a annoncé lundi la filiale numérique de La Poste.

L’actuel propriétaire de Maincare, la société d’investissement Montagu Private Equity, a confirmé cette information. L’opération doit toutefois encore être soumise à l’approbation de l’Autorité de la concurrence, ont précisé les deux entreprises dans deux communiqués distincts sans éléments sur le montant de l’acquisition.

Docaposte, premier opérateur de données de santé en France

Maincare, qui a enregistré un chiffre d’affaires de plus de 80 millions d’euros en 2022, compte parmi son millier de clients 80 % des centres hospitaliers universitaires et régionaux de France mais aussi des agences régionales de santé, des assureurs et des mutuelles. Docaposte de son côté affiche un chiffre d’affaires de 826 millions d’euros pour 2022. Elle revendique plus de 40.000 entreprises et administrations clientes mais aussi la place de premier opérateur de données de santé en France, avec plus de 45 millions de dossiers médicaux.

Avec cette opération, l’objectif de Docaposte est « d’améliorer l’utilisation des données » médicales. Cette filiale de La Poste cherche à devenir un acteur central des services numériques sécurisés. Elle avait déjà noué en juin dernier un partenariat avec le laboratoire AstraZeneca pour créer une plateforme d’hébergement et d’analyse de données de santé et avait procédé déjà à plusieurs acquisitions pour se renforcer dans le secteur de la santé.

« Aller vers plus de prédictif » dans la santé

« Le rapprochement avec Maincare s’inscrit dans une stratégie visant à redonner du temps de soins aux professionnels de santé grâce à l’optimisation de la donnée », indique Docaposte, insistant aussi sur les enjeux de conformité, de sécurité et de souveraineté des données de santé. Ces données seront utilisées pour « aller vers plus de prédictif et développer l’aide à la décision pour les professionnels de santé ». Selon le PDG de Docaposte Olivier Vallet, « le rapprochement avec Maincare marque une étape importante de la stratégie de Docaposte en santé dont nous avons fait un axe prioritaire de développement ».