Russie : Un incendie dans un bar fait 15 morts, l’auteur présumé arrêté

Un incendie s’est déclaré dans la nuit de vendredi à samedi dans un bar de Kostoma, à 300 km au nord-est de Moscou, faisant au moins 15 victimes. Dans un premier temps, le gouverneur de la région, Sergueï Sitnikov, avait fait état, sur le réseau social Telegram, de 13 morts et de cinq autres personnes blessées mais qui n’ont pas eu besoin d’être hospitalisées. « Deux corps supplémentaires ont été découverts. Ce qui signifie que le nombre de morts est désormais de 15 », a précisé l’agence Tass citant des sources des services d’urgence.

L’incendie, survenu dans un bar dansant et restaurant du nom de « Poligon », initialement présenté comme un café, a été éteint en début de matinée, a précisé le gouverneur. Selon les services d’urgence, qui ont été alertés vers 2 heures du matin, le feu s’est propagé sur une surface de 3.500 m². Un pompier interrogé par la télévision publique locale a affirmé que 50 pompiers et 20 camions à incendie avaient été nécessaires pour venir à bout du feu, difficile à maîtriser en raison des risques d’effondrement du bâtiment.

Un suspect arrêté

Le feu a vraisemblablement été déclenché par un homme ivre qui a tiré une fusée de détresse sur la piste de danse, a écrit l’agence Tass, citant des sources au sein des services d’urgence. « Il était au bar avec une femme, à laquelle il a offert des fleurs avec une fusée de détresse dans ses mains ». « Il est allé sur la piste de danse et a tiré », selon ces sources.

La police a finalement annoncé l’arrestation d’un suspect après quelques heures. « À la suite d’un ensemble de mesures de recherche, des policiers ont identifié et arrêté un suspect pour un acte illégal dans l’un des bars de nuit de la ville de Kostroma, qui a provoqué un incendie et la mort de victimes », a déclaré le ministère russe de l’Intérieur dans un communiqué, sans donner plus de détails sur le profil du suspect.