Russie : La Russie souhaite discuter d’un échange de prisonniers pour la basketteuse américaine Brittney Griner

Comme on le pressentait, la Russie a annoncé ce vendredi être prête à discuter d’un échange de prisonniers avec les Etats-Unis pour la star américaine de basket Brittney Griner. Au lendemain de sa condamnation à neuf ans de prison par un tribunal russe pour trafic de drogue. Une affaire controversée puisque la joueuse était simplement en possession d’une vapoteuse contenant du liquide de cannabis, son arrestation est une malheureuse conséquence de la crise géopolitique entre les Etats-Unis et la Russie, en raison du conflit en Ukraine.

« Nous sommes prêts à discuter de ce sujet, mais seulement dans le cadre du canal (de communication) qui a été convenu par les présidents (Vladimir) Poutine et (Joe) Biden », a indiqué vendredi le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov. Il reproche notamment aux Américains de faire de la diplomatie publique en effectuant de nombreuses déclarations en dehors du canal présidentiel prévu à cet effet. Ces dernières semaines, les Russes exprimaient la possibilité d’un échange de la championne olympique après le verdict tombé.

Un possible échange contre un marchand d’armes

Antony Blinken, le chef de la diplomatie américaine a engagé les premières discussions avec Lavrov afin d’évoquer un potentiel échange. Il souhaiterait la libération de Griner et de Paul Whelan, prisonnier américain condamné pour espionnage. Selon les médias américains, le prisonnier réclamé par les Russes ne serait autre que l’illustre, Viktor Bout. Arrêté en Thaïlande en 2008, il est l’un des plus influents trafiquants d’armes au monde, tristement célèbre pour son surnom « le marchand de mort ». Il a même inspiré le personnage de Nicolas Cage dans le film « Lord of War ».