Royaume-Uni : Vers la plus grande grève du système public de santé le 6 février

Déjà historique, le mouvement de grève du système de santé britannique ne faiblit pas. Et la journée du 6 février pourrait être celle de la plus grande grève de l’histoire du NHS, le système public de santé britannique. Dans un Royaume-Uni où les grèves se multiplient depuis des mois dans de nombreux secteurs face à la crise du coût de la vie, le rythme de la mobilisation ne semble pas ralentir.

Des milliers d’infirmières prévoient ainsi de se mettre de nouveau en grève les 6 et 7 février. Et le syndicat GMB a annoncé mercredi que des milliers d’ambulanciers se joindraient au mouvement le 6 février. Le syndicat Unite a annoncé vendredi que les ambulanciers qu’il représente allaient également débrayer le 6 février en Angleterre et au Pays de Galles.

« Plutôt que d’agir pour protéger le NHS et négocier la fin du conflit, le gouvernement a honteusement choisi de diaboliser les ambulanciers », a affirmé dans un communiqué Sharon Graham, secrétaire générale de Unite. Le gouvernement accuse les grévistes de mettre les patients en danger et veut instaurer un service minimum dans certains secteurs. « Ce ne sont pas les syndicats qui ne fournissent pas les niveaux de service minimum : c’est la gestion désastreuse du NHS par ce gouvernement qui l’a amené au point de rupture », a-t-elle affirmé.

Discussions au point mort

En tout, Unite a annoncé vendredi dix nouvelles journées de mobilisation des ambulanciers de part et d’autre du pays entre fin janvier et fin mars. Ils seront nombreux à débrayer lundi pour deux jours.

Le NHS est à bout de souffle après des années de financement insuffisant sous les gouvernements conservateurs successifs. Des soignants épuisés quittent le secteur en masse et les postes vacants se comptent en dizaines de milliers. Après une première grève historique en décembre, des milliers d’infirmières ont à nouveau cessé le travail mercredi et jeudi en Angleterre. Les discussions sont toutefois au point mort entre le gouvernement conservateur de Rishi Sunak et le principal syndicat d’infirmières, le Royal College of Nursing.