Roubaix : Le client soupçonné d’avoir blessé à coups de ciseaux un coiffeur kurde mis en examen

Le quadragénaire d’origine turque soupçonné d’avoir blessé dimanche à coups de ciseaux à Roubaix (Nord) un coiffeur d’origine kurde a été mis en examen pour tentative d’homicide et écroué mardi, a annoncé le parquet mercredi.

« Le parquet a ouvert une information judiciaire du chef de tentative d’homicide volontaire avec la circonstance aggravante relative au caractère raciste des faits même si ce dernier point est contesté par l’intéressé », a indiqué la procureure Carole Etienne.

Le coiffeur grièvement blessé

Cet homme de 47 ans « aurait d’abord reçu un coup de sèche-cheveux puis se serait emparé d’une paire de ciseaux tout comme la victime dont l’ITT a été fixée à 3 semaines », a ajouté la procureure, sans plus de détails sur l’identité du mis en cause et de la victime.

L’altercation aurait débuté parce que le client, « d’origine turque » était « agacé » par la musique kurde diffusée dans le salon de coiffure, avait indiqué mardi une source proche de l’enquête. Grièvement blessé au thorax de plusieurs coups de ciseaux, le coiffeur, « d’origine irakienne kurde » et âgé de 27 ans, a dû être opéré, selon la même source.

Manifestation à Lille

La nouvelle de l’agression, survenue après le passage à l’acte d’un retraité français qui a tué trois Kurdes vendredi à Paris, avait été relayée sur les réseaux sociaux au sein de la communauté kurde.

A l’appel d’organisations kurdes, une centaine de personnes ont manifesté mardi après-midi dans le centre de Lille, aux cris notamment de « Turquie terroriste ».