Roland Garros : « Tu penses ? Tu penses faux alors »… Federer recadre l’arbitre de son match face à Cilic

Roger Federer pas content envers l’arbitre lors de son 2e à Roland face à Cilic, le 3 juin 2021. — Javier Garcia/BPI/Shutterstock/SIPA

La séquence est suffisamment rare pour être signalée. Jeudi, lors de son deuxième tour à Roland-Garros face à Marin Cilic, Roger Federer s’en est pris assez vertement à l’arbitre de chaise, qui lui avait donné un avertissement pour avoir tardé à venir se placer en retour de service. Une décision jugée injuste par le Suisse, qui n’a pas hésité à le faire savoir.

L’échange entre les deux hommes a repris au changement de côté. Ils ont parlé d’une fois, juste avant l’avertissement, où Cilic avait servi alors que Rodgeur n’était pas prêt. Le ton est très sec. Extrait :

– Roger : « C’est la première fois qu’un mec sert alors que je ne suis pas là, et toi tu n’as rien dit.

– L’arbitre : Oui parce que c’était un signe, il voulait te faire comprendre que tu mettais trop de temps.

– Alors moi j’ai rien compris. Je suis à peine arrivé il a servi comme ça.

– J’ai vu.

– Alors pourquoi tu lui as rien dit ?

– Je pensais que c’était obvious (évident) pour tout le monde.

– Tu pensais ? Mais tu penses faux, comme t’as pensé faux juste avant. »

Vraiment pas content, Roger, qui a été jusqu’à demander à son adversaire croate s’il trouvait qu’il était trop lent pour se replacer.

0 partage