Roland-Garros: «Il y a de l’agacement et de la frustration», Lucas Pouille a gâché sa belle remontée

Lucas Pouille n’a pas passé le deuxième de Roland-Garros. — CHRISTOPHE SAIDI/SIPA

A Roland-Garros,

Tout ça pour ça. En très mauvaise posture au moment de l’interruption par la nuit de son match du deuxième tour contre Martin Klizan, jeudi soir, Lucas Pouille est parvenu a redressé la situation de manière spectaculaire vendredi. Mené deux sets à un et 3-1 dans le 4e set, il a enquillé cinq jeux pour s’offrir une cinquième manche, a servi pour le match à 5-4… pour finalement s’incliner, 9-7. « Il y a de l’agacement et de la frustration », reconnaît-il, logiquement.

Notre dossier Roland-Garros

Pourtant, la Pouille avait réussi à se remettre dedans, après une première partie de match délicate. Qu’il aurait aimé voir s’arrêter plus tôt, d’ailleurs. On l’a vu s’énerver à ce sujet contre l’arbitre. Il raconte : « Il m’agace parce qu’il me dit que les autres jours, on a joué jusqu’à 21h45, sauf qu’il n’a pas compris que quand il fait ciel bleu et nuageux, ce n’est pas la même chose. Il était au bord du court. S’il ne voyait pas la différence de lumière, il faudrait peut-être qu’il aille voir quelqu’un pour les yeux. A partir du moment où les horloges sont complètement réfléchissantes, et que ce sont les écrans qui font limite de la lumière, c’est qu’il fait sombre. Je ne trouve pas cela très sérieux. »

Malgré tout, il a plutôt bien dormi, et s’est mis dans la tête de « recommencer un nouveau match » ce midi. Ça a bien fonctionné, mais il a manqué la conclusion. « Les regrets, il y en a sur hier, mais les plus gros sont aujourd’hui », juge le Français. Qui aurait aimé se servir de Roland pour se relancer, lui qui pédale dans la semoule depuis sa demi-finale à l’Open d’Australie​ en janvier. « C’est sûr qu’avec plus de victoires derrière moi, ce match-là, je peux le gagner, relève-t-il. Je sais où j’en suis. Mais ce n’est pas parce qu’on a réussi à mettre le doigt sur ce qui ne va pas que la semaine d’après on gagne tout. »

0 partage