Ringer, Souchon, Feu ! Chatterton au Printemps de Bourges

Une scène du Printemps de Bourges en 2019 — GUILLAUME SOUVANT / AFP

C’est le premier festival d’importance en France depuis la crise sanitaire. Catherine Ringer, Alain Souchon ou encore Feu ! Chatterton seront parmi les têtes d’affiche du Printemps de Bourges qui a confirmé vendredi sa tenue du 22 au 27 juin. « On avait l’envie d’avoir envie : c’était impensable de faire deux éditions blanches à la suite », expose le directeur du festival Boris Vedel.

« Le Printemps sera différent mais ce sera le Printemps. Les artistes ont tous accepté de jouer avec des jauges à 65 % et, d’après les éléments en place, on doit pouvoir boucler notre budget », poursuit-il.

Seulement 10.000 festivaliers

Le Printemps, qui avait attiré 200.000 personnes pour sa dernière véritable édition en 2019 (il n’y avait eu qu’une scène symbolique décalée en septembre 2020 avec des artistes émergents), ne devrait au mieux accueillir que « 10.000 » festivaliers cette fois selon son directeur.

Les salles seront en configuration assise et distanciée. Le festival a fait une croix sur sa plus grande enceinte, le W (10.000 places), en raison du contexte sanitaire. La plus grande des salles sera le Palais d’Auron, qui ne recevra que 1.000 personnes. Le port du masque sera obligatoire sur l’ensemble du site du festival, en intérieur comme en extérieur. Le couvre-feu sera à cette période à 23 heures

Plus de 70 artistes se produiront, entre figures émergentes – puisque le Printemps est aussi une couveuse de talents – et valeurs confirmées comme Gaël Faye, Jean-Louis Aubert, Pomme, Suzane, Philippe Katerine, Sébastien Tellier ou encore Georgio.

L’un des rares festivals majeurs à se tenir cet été

La relève, comme la génération montante du rap, incarnée par Lala & ce (prononcer « ace » comme au tennis), ou les jeunes pousses mises en avant aux dernières Victoires de la Musique – Yseult, Hervé ou encore Noé Preszow (prononcer « Préchof ») – sont aussi de la partie. Sans oublier des créations, comme un hommage à Prince (disparu il y a cinq ans) par Jeanne Added.

Par ailleurs, au lendemain du Printemps, le 28 juin à Bourges, se tiendra le second volet des Etats généraux des festivals avec Roselyne Bachelot, initialement prévu le 22 juin, a indiqué vendredi le ministère de la Culture. Le Printemps est l’un des rares festivals majeurs dans les musiques actuelles à se tenir cet été, tout comme les Vieilles Charrues (8-18 juillet) et les Francofolies (10-14 juillet).

0 partage