Retrait de Benjamin Griveaux EN DIRECT : Sibeth Ndiaye dénonce les « boules puantes » et une « campagne de bassesse »…

12h : D’où vient la vidéo ?

Contacté par 20 Minutes, ce vendredi matin, Richard Malka, l’avocat de Benjamin Griveaux, indique qu’il va engager des poursuites pour « atteinte à la vie privéee ». Il entend se fonder notamment sur’l’artic e 9 du Code civil et surtout sur’l’article 226-1-2 du Code pénal qui prévoit une peine de deux ans de prison et 60.000 euros’d’amende aux auteurs de ce que l’on appelle le « revenge porn ». « Particuliers ou médias, tous ceux qui diffusent les vidéos seront poursuivis pour ces faits », indique l’avocat qui reconnaît toutefois qu’il sera difficile de remonter à la source de l’affaire.

Le site sur lequel la vidéo a été publiée (toujours en ligne ce vendredi matin) ne porte aucune mention légale. Selon nos informations, il est hébergé à Toronto au Can ada. « Mais c’est vrai qu’un artiste russe dit en être l’auteur, poursuit Richard Malka. Nous allons donc regarder tout cela de plus près. Nous ne nous interdisons rien… » Y compris au sujet de Laurent Alexandre et du député Joachim Son-Forget, acc’sés d’avoir diffusé la vidéo sur Twitter jeudi.