Rennes, Nantes et Lyon, villes les plus attractives de France selon leurs habitants

La place de la République est le point central de la ville de Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

  • L’enquête interroge les actifs sur la perception qu’ils ont de leur propre métropole, selon de multiples critères.
  • Rennes est la ville qui plaît le plus à ses habitants. Nantes, Lyon et Strasbourg s’en sortent également très bien.
  • A contrario, Marseille et Paris sont critiquées par leurs résidents.

Quelle perception les actifs des plus grandes métropoles françaises ont-ils de leur propre lieu de vie ? C’est la question à laquelle tente de répondre la deuxième enquête réalisée par les plateformes RegionsJob- ParisJob et le cabinet Hays*, dévoilée en exclusivité par 20 Minutes. Et après Lyon l’an dernier, c’est Rennes qui s’impose (assez nettement) en tête des villes les plus attractives de France selon leurs habitants.

Qualité de vie générale, marché du travail, dynamisme économique, coût de la vie, loisirs-culture-environnement, qualité des infrastructures… Pour chacun de ces critères retenus, la préfecture d’Ille-et-Vilaine figure parmi les cinq premières places nationales. « C’est un peu le carton plein. Rennes bénéficie d’un des plus faibles taux de chômage de France, d’une qualité de vie reconnue en Bretagne. Et elle ne connaît pas encore les difficultés subies par des métropoles de plus grande taille », analyse David Beaurepaire, directeur délégué chez HelloWork, l’éditeur de ParisJob et RégionsJob.

Classement général de l'enquête RegionsJob-ParisJob-Hays Classement général de l’enquête RegionsJob-ParisJob-Hays – HelloWork-Hays

Nantes et Lyon séduisent, Rouen et Marseille déçoivent

Portée également par un dynamisme économique important, une « offre culturelle foisonnante » et la « proximité de l’océan », Nantes se classe à la seconde place nationale, devant Lyon, surtout performant pour « son marché de l’emploi ». Suivent ensuite Strasbourg, Toulouse et Tours. « Certaines métropoles plus petites, comme Orléans, Metz ou Dijon, parviennent également à tirer leur épingle du jeu grâce à un coût de la vie plus modéré », ajoute David Beaurepaire.

A contrario, Paris, malgré un bassin de l’emploi qui reste attractif, n’est que 14e sur 18 au classement, plombée par « les prix de l’immobilier et les transports ». Marseille est bonne dernière, juste devant Rouen. « Le taux de chômage à Marseille est important, c’est un critère qui pèse beaucoup. Les déplacements et la sécurité sont également perçus moins positivement qu’ailleurs », analyse le directeur délégué d’HelloWork.

Classements intermédiaires de l'enquête sur les métropoles les plus attractives de France. Classements intermédiaires de l’enquête sur les métropoles les plus attractives de France. – HelloWork-Hays

Les Parisiens mauvais ambassadeurs

L’enquête interroge aussi les habitants pour savoir s’ils recommanderaient leur ville à l’extérieur. Rennes s’en sort une nouvelle fois très bien, au même titre que Lyon, Strasbourg et Tours. Paris ferme la marche puisqu’elle est « recommandée par moins d’un habitant sur deux ».

Enfin, l’enquête s’intéresse aussi à l’évolution de l’image de ces villes sur les douze derniers mois. Encore une fois, les Rennais (47 %), suivis des Niçois (45 %), sont les plus nombreux à considérer que l’image de leur lieu de vie s’est améliorée. Plus curieusement, Nantes fait partie des trois villes de France, avec Grenoble et Paris, dont les habitants trouvent que l’image a le plus régressé (44 %). « L’image d’une ville est souvent perçue par ses habitants à travers ce qu’en disent les médias, observe David Beaurepaire. Les manifestations à répétition peuvent expliquer en partie ce sentiment négatif. »

* Enquête réalisée du 2 septembre au 28 octobre 2019 auprès d’un panel de 2.913 actifs habitant dans les 18 plus grandes métropoles françaises

Économie

Logement : Lyon et Nantes enregistrent les plus fortes hausses de prix dans l’ancien

Rennes

Rennes : Pourquoi la ville va-t-elle construire un port

1 partage