Rennes : L’escroc avait amassé 40.000 euros grâce à ses arnaques et chèques volés

Il sévissait dans toute la Bretagne et même dans d’autres régions parfois. Un homme de 33 ans a été condamné lundi par le tribunal correctionnel de Rennes à trois ans de prison, dont deux ans ferme, pour avoir multiplié les escroqueries au préjudice de commerçants. Les faits s’étalent de 2017 à fin 2018 et avoisinent un montant total de 40.000 euros, rapporte Ouest-France.

Le trentenaire, sans emploi, réglait ses achats au moyen de chèques sans provision dérobés à son père. Certaines factures étaient importantes comme cette acquisition de meubles pour 11.000 euros.

Comme si cela ne suffisait pas, l’escroc vendait aussi des objets à des particuliers sur le site de petites annonces Le Bon coin. Objets qu’il n’expédiait jamais après avoir encaissé l’argent. Une quinzaine de victimes ont été recensées. L’homme, qui habite près de Rennes, a reconnu les faits.