Rennes : Le nouvel évêque auxiliaire renonce à sa mission pour éviter « le burn out »

L’annonce de sa nomination par le pape François remonte au 7 octobre. Vicaire général du diocèse de Vannes, le père Ivan Brient avait été choisi comme nouvel évêque auxiliaire de Rennes en remplacement de Monseigneur Alexandre Joly, nommé évêque de Troyes. Son ordination était prévue le 4 décembre en la cathédrale Saint-Pierre de Rennes. Mais la cérémonie n’aura jamais lieu.

Dans une lettre adressée aux autorités religieuses, l’homme d’Église annonce en effet qu’il « renonce à sa mission », une décision acceptée ce mercredi par le pape. Le père Ivan Brient explique qu’il a fait ce choix pour éviter « le burn out ». Quelques jours après l’annonce de sa nomination, le prêtre a été confronté à des problèmes de santé. « Après avoir consulté, des signes alarmants de début de burn out ont été diagnostiqués », explique-t-il.

Une charge « trop lourde » pour lui

« Ces signes m’ont permis de comprendre que j’étais d’une part, fatigué, et que, d’autre part, j’appréhendais les tensions que cette mission allait susciter en moi et que j’aurais des difficultés à les affronter », poursuit-il. Deux médecins l’ont alors « vivement conseillé d’arrêter tout de suite, sous peine d’entrer dans le burn out. »

Après réflexion, le nouvel auxiliaire rennais a donc jeté l’éponge, la charge lui paraissant « trop lourde ». Il redevient de fait prêtre du diocèse de Vannes, se disant « disponible » à toute nouvelle mission que pourrait lui confier l’évêque.