Régionales en Occitanie : Aides financières, plans sur l’avenir… Que proposent les candidats pour rassurer les jeunes ?

32% de la population d’Occitanie a moins de 30 ans. Illustration. — F. Scheiber – Sipa
  • Les élections régionales, couplées aux départementales, ont lieu les dimanches 20 et 27 juin.
  • En Occitanie, les candidats veulent séduire les jeunes générations, particulièrement fragilisées par la crise sanitaire, et proposent souvent de les aider financièrement, à vivre ou à trouver un emploi.
  • Revenu minimum, transports gratuits, sécurité dans les lycées, voici un petit tour d’horizon des idées pour la jeunesse des têtes de liste.

Entre la disparition des jobs d’appoint durant la crise sanitaire, l’isolement accru des étudiants, le sevrage de vie sociale, les jeunes, parfois déboussolés, de la génération Covid-19 ont besoin d’aide, de considération, de sécurité financière, de projets d’avenir. En Occitanie, où un peu plus d’un tiers de la population a moins de 30 ans, les candidats aux régionales veulent tous rassurer les jeunes et rivalisent d’idées « cocconing » pour les séduire – eux ou leurs parents inquiets – dans les urnes. 20 Minutes a fait le tour des programmes et sélectionné quelques idées.

Une sécurité financière

Après avoir animé le débat national et départemental, l’idée d’un minimum de subsistance pour les jeunes de moins de 25 ans fait sans surprise son chemin au niveau régional. Surtout à gauche. Celui qui va le plus loin est l’écologiste Antoine Maurice. Il veut tester le « revenu universel » dans un premier temps sur trois « collèges » : 500 étudiants, 500 jeunes issus des quartiers et 500 jeunes ruraux, qui toucheraient, pour « s’émanciper », quelque « 500-600 euros » par mois. Même philosophie pour la présidente sortante Carole Delga (PS) qui propose un « revenu écologique jeune » : 400 euros par mois, en plus des frais de formation, pour des jeunes qui s’engageraient dans l’apprentissage de « métiers verts ».

Le coup de pouce financier d’Aurélien Pradié, le candidat LR, a aussi une contrepartie. Il consiste à accorder des prêts à taux zéro, allant de 10.000 à 50.000 euros, pour créer son entreprise à condition de passer deux mois de sa jeune existence dans une association œuvrant dans l’aide au handicap ou aux femmes et enfants victimes de violences. Quant à Vincent Novès (LREM-Agir), il défend un dispositif original de prêts de voitures pour se rendre à des entretiens d’embauche puis, si le job est décroché, de financement d’un éventuel déménagement. Enfin, au rayon des aides pécuniaires, Carole Delga et Myriam Martin (LFI) veulent généraliser à tous les moins de 26 ans la gratuité des TER et bus régionaux Lio. Antoine Maurice souhaite aussi créer un fonds régional d’aide au paiement des loyers pour les étudiants les plus précaires.

Une sécurité physique

Mais la sécurité n’est pas que financière. Pour Jean-Paul Garraud, elle est aussi physique. Il propose donc aux lycéens, en plus de la généralisation des caméras dans les transports et établissements scolaires, et des purificateurs d’air dans les lycées, des « stages ponctuels » et gratuits de self-défense. Aurélien Pradié veut aussi rassurer les jeunes parents en créant, grâce aux caméras et à une « identification des dealers », des « bulles antidrogue » autour des lycées.

Sécurité psychologique

La sécurité peut enfin être psychologique. Comme l’a initié Carole Delga, Aurélien Pradié et Myriam Martin proposent de lutter contre la précarité menstruelle en distribuant gratuitement des protections périodiques. La candidate LFI y ajoute un « pass santé » permettant de consulter sans payer des professionnels de santé, des psychologues par exemple. Antoine Maurice veut donner l’assurance à tous les jeunes qu’ils pourront se nourrir sainement, voire choisir un menu végétarien deux fois par semaine, dans les cantines des lycées, restos U et centres de formation.

Au-delà du quotidien, Vincent Novès veut rassurer les lycéens sur leur avenir, en étoffant le système d’orientation. Pour viser juste à un moment charnière, Il propose un bilan individualisé par élève avec un professionnel de la formation.

Retrouvez les résultats des élections régionales en Occitanie le dimanche 20 juin dès 20 heures sur 20minutes.fr

0 partage