Réforme des retraites : La permanence d’un député Modem de Gironde vandalisée

La permanence du député Modem de la 7e circonscription de la Gironde (Pessac), Frédéric Zgainski, a été retrouvée taguée ce mardi, a annoncé l’élu sur les réseaux sociaux. Le député, qui accuse des « groupuscules d’extrême droite », a indiqué son intention de porter plainte.

Les inscriptions ont été signées de « Action Directe Identitaire », groupuscule qui s’était déjà distingué en octobre dernier en taguant la mosquée de Pessac. Il avait aussi signé en décembre une inscription sur les murs de l’association de solidarité avec tous les immigrés : « Qu’ils retournent en Afrique », référence à la sortie à l’Assemblée du député RN de la Gironde Grégoire de Fournas.

« L’intimidation n’a pas sa place dans notre démocratie »

Cette fois-ci, ce sont des messages visant la réforme des retraites qui ont été inscrits sur les murs de la permanence de l’élu Modem : « La retraite avant l’arthrite » et « Jeunes au boulot, boomers en thalasso ».

Bérangère Couillard, qui avait été réélue sur cette 7e circonscription en juin dernier, mais qui avait passé le relais à son suppléant Frédéric Zgainski après avoir été nommée secrétaire d’Etat à l’Ecologie, a dénoncé « l’intimidation qui n’a pas sa place dans notre démocratie ».