Réforme des retraites : Jean-Paul Delevoye et le monde de l’assurance, des liens « oubliés » dans la déclaration d’intérêts

Jean-Paul Delevoye, le 28 novembre 2019, à Paris. — Jacques Witt / SIPA pour 20 Minutes

C’est une action bénévole. Mais quand même. Y a-t-il conflit d’intérêts pour Jean-Paul Delevoye, le haut-commissaire aux retraites alors qu’il a « oublié » de préciser ses liens avec un institut de formation de l’assurance ? « C’est une omission par oubli », a déclaré le principal intéressé au Parisien/Aujourd’hui en France dimanche, lui qui est entré au gouvernement début septembre et qui a donc dû se soumettre à la désormais traditionnelle  déclaration d’intérêts publiée sur le site de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), samedi.

Dedans, il y déclare donc tous ses revenus, de son salaire de ministre délégué à 10.135 euros brut à sa fonction de président du think-tank Parallaxe, en passant par ses pensions de retraite liées à d’anciennes fonctions. Même son poste bénévole de président d’une association des orchestres nationaux, appelée la Chartreuse de Neuville est mentionné au point 6 de sa déclaration, celle qui concerne « les fonctions bénévoles susceptibles de faire naître un conflit d’intérêts ».

« Je reconnais que ce n’est pas responsable. »

Mais de son poste d’administrateur de l’Ifpass, l’Institut de formation de la profession de l’assurance depuis 2016, il n’y a pas une trace. « A l’Ifpass, c’est une fonction bénévole, je n’y vais quasiment jamais, car je n’ai pas le temps. Je ne connais rien dans le domaine de la formation des assureurs », assure-t-il au Parisien. « Je reconnais que ce n’est pas responsable. », a-t-il aussi ajouté dimanche.

Que compte-t-il faire pour réparer cet « oubli » dans sa déclaration d’intérêts ? « J’ai rempli moi-même cette déclaration. S’il y a incompatibilité, je vais rectifier cela et démissionner de ce mandat exercé de façon extrêmement faible. Mais je le reconnais, j’ai fait une erreur. »

Économie

Réforme des retraites: Quelles concessions pourrait faire le gouvernement ?

Politique

Réforme des retraites : Comment défendre un texte pas encore écrit ? Opération délicate pour la majorité

1,1K partages