Rassemblement national : L’eurodéputé Hervé Juvin condamné pour violences conjugales

Il est sommé de quitter le parti. L’eurodéputé Rassemblement national Hervé Juvin a été condamné à 10.000 euros d’amende en appel le 14 octobre pour violences sur son épouse, a-t-on appris de sources judiciaires lundi, confirmant une information du magazine L’Obs. L’élu n’est pas adhérent au RN mais son nouveau président Jordan Bardella lui a demandé de quitter les groupes RN auquel il appartient, au Parlement européen, et à la région Pays-de-la-Loire où il est élu comme conseiller depuis 2021, a indiqué le parti d’extrême droite.

Hervé Juvin, 66 ans et chantre d’une écologie identitaire et civilisationnelle, est un ancien conseiller de Raymond Barre devenu proche idéologiquement des théoriciens de la Nouvelle Droite. Pendant la campagne présidentielle de 2022, Marine Le Pen en avait fait son potentiel ministre de l’Ecologie.

Rencontre avec Bachar al-Assad

En août 2022, le conseiller régional, longtemps homme d’affaires et essayiste respecté s’était rendu en Syrie, avec d’autres membres du RN, pour rencontrer le président syrien Bachar al-Assad. Pendant la crise sanitaire du Covid, il a régulièrement été épinglé pour ses positions anti-vaccin.

La révélation de cette condamnation intervient en plein changement de gouvernance au sein du RN, qui provoque quelques remous, et alors que le parti est englué dans la polémique frappant un de ses députés, auteur d’une interpellation jugée raciste dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale.