Quelque « 30.000 maires » bientôt formés à la transition écologique

Des sessions de sensibilisation et de formation à la transition écologique seront proposées à tous les maires de France, a annoncé mardi le ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires Christophe Béchu.

« Un temps de formation, de sensibilisation » sera organisé par les agences du ministère, « Météo France, l’Ademe, l’Office français de la biodiversité » dans les préfectures ou les sous-préfectures, « près de l’endroit où chaque maire exerce sa fonction », a annoncé Christophe Béchu sur RTL. Ces formations, gratuites pour les élus, seront lancées « dès le premier trimestre » 2023, a précisé le ministre à l’AFP.

Au-delà de la compréhension de la situation à l’échelle nationale ou mondiale, ces sessions permettront de « regarder, territoire par territoire, ce que sont déjà les conséquences du dérèglement climatique et les manières dont on peut prendre des mesures pour les atténuer et s’y adapter », a indiqué le ministre.

Une formation de trois heures

La formation ne sera pas obligatoire pour les édiles. Mais de telles sessions ont déjà été organisées dans le département de l’Indre, qui compte 241 communes. La formation « a réuni 251 élus », selon Christophe Béchu. « Des maires ont décliné car ils ont déjà suivi des formations, en ont déjà organisé », mais d’autres ont souhaité y assister accompagnés d’un adjoint.

La formation, d’une durée de trois heures, constitue « le modèle que nous allons généraliser », a ajouté le ministre, souhaitant que dans les deux ans à venir, « 30.000 maires » soient formés.