Qatar : Faute de résultats, Laurent Blanc viré par Al-Rayyan

Il était venu au Qatar pour relancer une carrière à l’arrêt pendant quatre ans et demi. Laurent Blanc a été écarté ce dimanche de son poste d’entraîneur d’Al-Rayyan, qu’il occupait depuis décembre 2020. L’ancien sélectionneur de l’équipe de France (2010-2012) puis entraîneur du PSG (2013-2016) va être remplacé par le Chilien Nicolas Cordova a simplement indiqué le décevant neuvième du Championnat local (sur 12 équipes) qui compte dans ses rangs le champion du monde français Steven Nzonzi, le Colombien James Rodriguez ou encore l’Algérien Yacine Brahimi.

Les résultats sportifs n’ont pas été à la hauteur du recrutement de ces stars étrangères, ce qui avait conduit les supporteurs de cette équipe populaire dans le riche émirat du Golfe à appeler à la démission de l’entraîneur de 56 ans, qui avait commencé sa carrière sur le banc à Bordeaux, de 2007 à 2010.

Un rebond à Lyon ?

Il s’agissait d’une première expérience à l’étranger pour le « Président », champion du monde en 1998 et champion d’Europe en 2000 avec l’équipe de France. Reste à savoir où Blanc va pouvoir rebondir. Peut-être à Lyon puisque Jean-Michel Aulas a récemment confié qu’il appréciait son profil, s’il devait écarter Peter Bosz…