PSG-OM : « On a tout regardé, on n’a rien vu »… Téléfoot n’a trouvé aucune image des propos racistes dénoncés par Neymar

Neymar accuse Alvaro d’insultes racistes lors de PSG-OM, le 13 septembre 2020. — Michel Euler/AP/SIPA

Neymar a eu beau calmer le jeu en publiant un long message sur Instagram, lundi soir, il n’en démord cependant pas : selon lui, Alvaro Gonzalez lui a bien proféré des insultes racistes, dimanche, lors de PSG-OM. « Hier, je me suis perdu dans le match et j’ai manqué de sagesse, a écrit le Brésilien. Mes coéquipiers et moi avons demandé de l’aide aux arbitres, et nous avons été ignorés. C’est ça le sujet. »

On l’a vu en effet se tourner vers le 4e arbitre à plusieurs reprises en lui disant « racismo, no ! » (« le racisme, non ! »), en pointant le défenseur espagnol. L’OM a défendu son joueur via un communiqué : « Alvaro Gonzalez n’est pas raciste, il nous l’a démontré par son comportement au quotidien depuis son arrivée au club, ainsi qu’en ont déjà témoigné ses coéquipiers », a écrit le club phocéen.

La commission de discipline de la Ligue de football professionnel doit se pencher sur ces accusations mercredi. Elle ne pourra pas, pour cela, compter sur des images du match. Lundi soir, un des présentateurs de la chaîne Téléfoot, diffuseur de la rencontre, a expliqué sur RMC qu’aucune caméra n’avait capté les mots dénoncés par Neymar.

« Il n’y avait aucune consigne »

« J’ai passé cinq heures aujourd’hui [lundi] à disséquer, à décortiquer toutes les caméras qu’on avait en notre possession, pour regarder ces images-là parce que le racisme est un sujet trop important. A ce moment-là, on devait avoir cinq ou six caméras sur cette zone du terrain. On a tout regardé, on n’a rien vu », a assuré le journaliste Thibault Le Rol.

Ce dernier a ensuite défendu sa chaîne et repoussé l’idée, émise par Daniel Riolo, qu’il y ait eu des consignes des dirigeants de Téléfoot pour ne pas montrer cette séquence et protéger son « produit » Ligue 1. « Si on avait eu les images, on les aurait montrées, a dit Le Rol. J’ai passé l’après-midi avec les patrons, avec les rédacteurs en chef, à chercher. Il n’y avait aucune consigne. C’était une info immense si on avait eu les images. C’était une info sociétale. »

Sport

PSG-OM : Insultes, coups et cartons rouges à gogo… C’était quoi ce match de catch au Parc des Princes ?

29 partages