PSG-Dortmund: « Nous ne voulons pas nous restreindre à défendre », prévient Lucien Favre

Lucien Favre, l’entraîneur du Borussia Dortmund, espère se qualifier à Paris le 11 mars 2020. — Martin Meissner/AP/SIPA

Ne penser qu’à défendre au retour quand on a gagné 2-1 à l’aller à la maison, c’est clairement s’exposer à une grande désillusion. Lucien Favre le sait très bien. A la veille de la seconde manche face au PSG en 8e de finale de Ligue des champions, le coach du Borussia Dortmund a fait savoir mardi que son équipe n’allait pas se contenter de prier pour que les Parisiens ne trouvent pas la faille.

« Nous voulons et nous devons réussir une grande performance ici, si nous voulons nous qualifier. Nous voulons les déstabiliser, et ne pas nous restreindre à défendre », a expliqué l’entraîneur suisse, dans des propos rapportés par son club – les conférences de presse ont été annulées à cause du coronavirus.

« On a de grands espoirs »

« On a montré à l’aller que l’on pouvait très bien défendre contre Paris mais également se créer des occasions. On a de grands espoirs pour pouvoir reproduire une performance identique. Paris sera forcément plus fort à domicile, mais nous nous sentons armés pour ce match », a expliqué de son côté le dirigeant du BVB Sebastian Kehl, toujours dans des propos rapportés par le club.

Le contexte sera très particulier, évidemment, dans un Parc des Princes à huis clos. A priori un avantage pour les Allemands, qui n’auront pas à subir la pression des supporters adverses. Encore faut-il le prendre par le bon bout. « Bien sûr, c’est complètement différent de jouer sans spectateurs. Surtout dans la tête des garçons, il y a une grande différence dans la préparation », a indiqué Favre. Ce match s’annonce décidément hors-norme.

Sport

PSG-Dortmund : Entre le huis clos et Mbappé, le contexte « donne beaucoup à réfléchir » à Thomas Tuchel

Sport

Coronavirus : Roxana Maracineanu appelle les supporteurs parisiens à faire preuve de responsabilité avant PSG-Dortmund

6 partages