Procès d’«El Chapo»: Le narcotrafiquant mexicain condamné à la perpétuité

Joaquin «El Chapo» Guzman aux mains de la police à Mexico, au Mexique, le 8 janvier 2016. — XINHUA/SIPA

Reconnu coupable en février de dix chefs d’accusation, le narcotrafiquant mexicain Joaquin Guzman, dit «El Chapo», a été condamné, ce mercredi, à la perpétuité, assortie de 30 années de prison supplémentaires, par le tribunal de New York.

Les avocats du narcotrafiquant le plus puissant depuis la fin du règne du Colombien Pablo Escobar, en 1993, ont déjà annoncé qu’ils feraient appel de cette condamnation.

Extradé aux Etats-Unis en janvier 2017

Joaquin Guzman, 62 ans, était accusé d’avoir dirigé de 1989 à 2014 le cartel de Sinaloa, qui a expédié aux Etats-Unis plus de 154 tonnes de cocaïne ainsi que d’énormes quantités d’héroïne, de méthamphétamines et de marijuana, pour une valeur estimée à 14 milliards de dollars. Le procès, qui s’est ouvert en novembre 2018, a permis de détailler l’organisation et les violences du cartel de Sinaloa, ainsi que le rôle d’El Chapo.

Arrêté une première fois en 2014, il s’était évadé avant d’être repris par la police en janvier 2016, il avait finalement été extradé aux Etats-Unis en janvier 2017. Mais le baron de la drogue le plus puissant au monde a perdu son aura. Isolé dans sa cellule 23 heures sur 24, il ne peut voir que ses avocats. Même sa femme est interdite de visite.

Monde

VIDEO. Procès d’«El Chapo»: Torture, exécutions, interrogatoires… Le pire pour la fin

Monde

VIDEO. El Chapo a-t-il vraiment versé 100 millions de dollars à Pena Nieto, l’ex-président du Mexique?

709 partages