Procès Barbarin: La procureure ne requiert pas de condamnation, «contre quiconque»

Le cardinal Philippe Barbarin au Palais de justice de Lyon. — Laurent Cipriani/AP/SIPA

La procureure adjointe Charlotte Trabut n’a requis aucune condamnation ce mercredi au procès du cardinal Philippe Barbarin et de cinq anciens membres du diocèse de Lyon pour « non-dénonciation d’agressions sexuelles sur mineurs commises par un prêtre ».

Le Ministère public estime que l’infraction de mise en péril n’est pas caractérisée et que les faits de non-dénonciation sont prescrits. « Il n’y a pas d’éléments tangibles pour affirmer que ce risque est actuel », argumente-t-elle.

Cette prise de position intervient dans la logique du classement sans suite de l’affaire, décidé par le parquet à l’été 2016 après une enquête préliminaire sur les mêmes faits. Depuis, les plaignants avaient lancé une procédure de citation directe afin d’obtenir un procès, organisé cette semaine à Lyon.

Justice

Procès Barbarin: «J’ai eu ma 1ère relation sexuelle à 10 ans avec le Père Preynat»… La «vie bousillée» des victimes

Lyon

Procès Barbarin: «Je n’ai jamais cherché à couvrir ces actes horribles», se défend le cardinal

Lyon

Procès Barbarin: «Pas encore nés que le diocèse savait déjà»… Le cri des victimes contre le silence de l’Eglise

3,1K partages