Présidentielle 2022 : Natacha Bouchart, maire LR de Calais, apporte son soutien à Emmanuel Macron

La maire LR de Calais, Natacha Bouchart, a annoncé ce jeudi soir son soutien à Emmanuel Macron pour la présidentielle. Elle a fait valoir « l’intérêt général » de sa ville et a loué « les actes » du président « face à la difficulté de la gestion migratoire », dans une interview au Figaro.

« Je souhaite qu’Emmanuel Macron soit réélu, j’estime qu’il est le plus en capacité de gagner la prochaine élection présidentielle », a déclaré Natacha Bouchart, affirmant vouloir « continuer à travailler avec ce gouvernement ». « J’aborde cette présidentielle sans esprit partisan mais par le biais uniquement de l’intérêt général de Calais, une ville exposée en permanence », a-t-elle ajouté, assurant qu’il ne s’agissait pas d’un « choix contre Valérie Pécresse », la candidate de son parti pour le scrutin d’avril.

« Je n’ai pas l’intention de rejoindre la République en marche »

« Depuis 2017, on a trouvé une écoute attentive et un soutien de la part du président avec des actes face à la difficulté de la gestion migratoire », a encore justifié Natacha Bouchart, maire depuis 2008 de la cité portuaire et proche de Nicolas Sarkozy. « Je peux attester que sur ce plan-là que le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a toujours été présent. On a eu les renforts qu’on demandait en septembre. Les démantèlements continuent d’être effectués », a-t-elle vanté.

Ce ralliement est une nouvelle pierre dans le jardin de Valérie Pécresse, qui a essuyé mercredi la défection du député et ancien ministre Eric Woerth avant un grand meeting dimanche à Paris. « Ce n’est pas tirer sur une ambulance que de prendre une décision. Je sais que je vais décevoir certaines personnes mais je veux être au clair avec les militants », a expliqué la maire de Calais. L’édile a cependant dit espérer ne pas être exclue de son parti, dont elle rappelle être « adhérente depuis 1979 ». « Je n’ai pas l’intention de rejoindre la République en marche », a-t-elle insisté.