Présidentielle 2022 : Éric Woerth fera campagne pour Emmanuel Macron et ne soutiendra pas Valérie Pécresse

« J’ai décidé de soutenir Emmanuel Macron », lance Éric Woerth dès le début de son entretien dans Le Parisien paru ce mercredi. Une annonce qui sonne comme une trahison venant du chef de la fédération Les Républicains de l’Oise. Mais celui qui fut l’ancien ministre sous Nicolas Sarkozy et actuellement président de la Commission des finances de l’Assemblée nationale assure avoir mûrement réfléchi son choix.

S’il ne soutient pas la candidate LR Valérie Pécresse c’est parce que selon lui, Emmanuel Macron « est le mieux à même de défendre l’intérêt de la France et des Français ». Éric Woerth met notamment en avant son expérience de cinq ans comme président et sa capacité à gérer « les crises les plus graves ».

« J’ai du respect et de l’amitié pour Valérie Pécresse », assure dans son interview Éric Woerth. Il assure que sa décision n’a rien de personnelle, mais qu’il « n’adhère pas au discours de LR, qui décrit une France qui n’est pas tout à fait la mienne, une France nostalgique, recroquevillée sur elle-même ». Il dépeint ensuite une campagne LR « obnubilé par l’islamisme radical ».