Présidentielle 2022 : Emmanuel Macron décore Christine Lagarde, pressentie pour être sa Première ministre du second mandat

La cérémonie n’était peut-être même qu’un prétexte. Devant une quarantaine de personnes tout au plus, dans l’ambiance intimiste du jardin d’hiver de l’Elysée, Emmanuel Macron a remis les insignes de Commandeur de l’Ordre national du mérite à Christine Lagarde mercredi, selon une information du Figaro confirmée par BFMTV. Décorée pour « sa contribution à la valorisation de l’image de la France », l’ancienne ministre de l’Economie est aujourd’hui la patronne de la BCE… pour le moment.

Son nom a en effet été murmuré par Nicolas Sarkozy aux oreilles du chef de l’Etat, toujours pas officiellement candidat à sa réélection, pour qu’elle devienne sa Première ministre en 2022. Il faut dire que le CV de l’ex-directrice générale du FMI en impose, et qu’elle s’est taillé une belle réputation à l’internationale. Les rencontres entre l’ancien président de la République et l’actuel locataire de l’Elysée sont fréquentes, et les Républicains tremblent même à l’idée que leur ancien champion n’apporte finalement son soutien à Emmanuel Macron.

L’influence de Nicolas Sarkozy est-elle assez forte pour cocher le nom de Christine Lagarde sur le ticket 2022 ? « Ça ne veut rien dire ce que dit l’ancien président. On s’en fiche », glisse un ministre à BFMTV. « J’ai un métier, j’ai une fonction. Je suis à Francfort jusqu’en 2027 », s’est d’ailleurs défendue la patronne de la BCE en janvier sur France Inter. Mais à l’occasion de cette petite cérémonie, la discussion peut s’être engagée.