Près de Lyon, des substances chimiques détectées dans des œufs

Attention à votre consommation d’œufs ! La préfecture du Rhône prévient dans un communiqué mardi soir que des traces de PFAS – des substances aux propriétés chimiques spécifiques utilisés dans des produits de la vie courante – ont été détectées dans des œufs des poulaillers de Pierre-Bénite et d’Oullins, au sud de Lyon.

Les analyses réalisées par les services de l’Etat indiquent que le taux de ces « polluants éternels » est très élevé, jusqu’à près de dix-sept fois le taux réglementaire. La préfecture explique cette forte présence par « la contamination des sols ». « En picorant, les poules se contaminent et contaminent leurs œufs », est-il écrit.

La préfecture du Rhône préconise aux habitants de ces deux communes, ainsi que dans des villes limitrophes, Saint-Genis-Laval et Irigny, de ne pas consommer d’œufs ni de chair de volaille. « Des études complémentaires vont être menées pour déterminer plus précisément la zone touchée », concluent les services de l’Etat.