Premier League : L’UEFA prête à ajuster son règlement pour contrer les folies de Chelsea sur le marché des transferts ?

Amis supporteurs des Blues, après Mudryk 2031, vous rêviez d’un maillot de présentation floqué Bellingham 2042 l’été prochain ? A priori, cette énième dinguerie du côté de Chelsea ne devrait pas avoir lieu, tant l’UEFA hallucine autant que nous sur le mercato hivernal de zinzin de l’Américain Todd Boehly. Outre les montants de transferts records (quasiment 500 millions d’euros dépensés depuis l’été dernier), ce sont les durées des contrats de ces recrues qui ont surpris.

Afin de contourner ce qu’il reste du fair-play financier en étalant le paiement des indemnités, Chelsea a en effet notamment engagé David Datro Fofana (Molde, jusqu’en juin 2029) Benoît Badiashile (Monaco, jusqu’en juin 2030), Noni Madueke (PSV, jusqu’en juin 2030) et donc même l’Ukrainien du Shakhtar Mykhailo Mudryk, plus long contrat de l’histoire avec ce bail de huit ans et demi.

Plus aucun contrat supérieur à cinq ans de durée

Plusieurs clubs de Premier League ont dénoncé la durée inédite de ces contrats, et selon le Daily Mail, l’UEFA va réagir à la folie Chelsea en ajustant un point de règlement sur les transferts. L’entité européenne va en effet réduire pour de bon les durées de contrat maximum à cinq ans, ce qui apparaît déjà dans les textes, mais avec certaines exceptions possibles, qui ont permis à Todd Boehly de s’engouffrer dans la brèche.

Ce mercato hivernal ahurissant des Blues (tout de même toujours 10es en PL) ne pourra donc (a priori) plus se reproduire. Mais rassurez-vous, le club londonien va quand même bien nous claquer une dizaine de joueurs à plus de 30 millions d’euros l’été prochain.