Premier League : «Ils nous font jouer même quand on a le Covid»… Tuchel peste contre les rythmes infernaux en Angleterre

Chelsea vainqueur, Tuchel inquiet. Malgré la victoire des Blues sur la pelouse d’Aston Villa (3-1) dimanche, l’entraîneur a fait part de sa frustration à la fin d’une rencontre où il aura perdu N’Golo Kanté et Thiago Silva​ sur blessure, et fait joué Lukaku et Hudson-Odoi, de retour de Covid. De quoi rendre furax l’ancien coach du PSG au micro de Sky Sports.

« Nous avons laissé Callum Hudson-Odoi jouer 90 minutes parce qu’on avait besoin de remplacer d’autres joueurs. Qui décide de ça ? Peut-être que nous faisons une grave erreur en faisant jouer nos joueurs qui reviennent du Covid. Ils nous font jouer et on joue. Nous devons jouer encore deux matchs de coupe. »

Les décisionnaires, « des gens dans les bureaux »

Comme Thiago Silva quelques jours plus tôt, l’Allemand est aussi revenu sur les trois changements autorisés (contre cinq ailleurs depuis le début de la crise Covid) et s’en prend aux décisionnaires, « des gens dans les bureaux ». « Il n’y a pas assez de changements pour nous. Les cinq changements ont été inventés à cause du Covid. Toute l’Europe a cinq changements. Toute l’Europe a une trêve hivernale mais nous continuons de jouer et faisons reposer ça sur les épaules des joueurs. Ils nous font jouer tout le temps même quand on a le Covid. Nous avons de nouveaux blessés et ça ne va pas s’arrêter. »