Pornographie : Le site TuKif saisit le CSA après avoir été sommé de bloquer son accès aux mineurs

Pas question de tomber seul. Mi-décembre, le site pornographique TuKif.com ainsi que quatre autres plateformes ont été sommé par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) de bloquer sous 15 jours leur accès aux mineurs. Le site installé au Portugal estime totalement injuste d’être l’un des seuls à être visé par cette sanction. « Il apparaît discriminatoire et disproportionné de voir le CSA viser seulement 5 sites dont TuKif, alors que des sites ayant un trafic substantiellement supérieur comme « YouPorn » n’ont fait l’objet à ce stade d’aucune mesure de la part du CSA », écrit TuKif dans un communiqué.

Le site pornographique a donc décidé de saisir le CSA et d’en informer l’autorité de la concurrence. TuKif sollicite également « la suspension de toute action contre son site dans l’attente d’une action visant l’ensemble des sites concernés pour éviter un déséquilibre significatif du marché et une distorsion de la concurrence à son détriment ».

Pornhub, Xhamster, Xvideos et Xnxx également dans le viseur du CSA

Les autres sites qui risquent de voir leurs plateformes bloquées sur décision judiciaire en cas de non-blocage de leur accès aux mineurs sont Pornhub et Xhamster, établis à Chypre, qui appartiennent au géant du porno MindGeek, également propriétaire de YouPorn, domicilié juridiquement au Luxembourg. Xvideos et Xnxx, installés en République tchèque, sont aussi concernés par la mise en demeure du CSA.

Pornhub, Xhamster, Xvideos et Xnxx figurent parmi les 50 sites les plus consultés en France, selon les données compilées par le site d’audience numérique SimilarWeb. Le webmaster du site TuKif expliquait pour sa part à la publication Next INpact que la France représentait « 60 % des accès au site TuKif.com, soit entre 12 et 18 millions d’utilisateurs uniques par mois pour un total de plus de 20 millions de visites mensuelles depuis la France ».