Poitiers : La meilleure attraction au monde est au Futuroscope

L’attraction, ouverte en juillet dernier, avait déjà six prix européens à son tableau. Chasseurs de tornades vient de décrocher une septième distinction, et pas des moindres, puisque le « Thea Award for Outstanding Achievement » n’est ni plus ni moins que le prix de la meilleure attraction au monde.

L’annonce a été faite dans la nuit du 15 au 16 novembre, depuis le salon IAAPA Attraction à Orlando (Floride). « C’est un jury de professionnels, réunis au sein de la Themed Entertainment Association (TEA) qui a choisi de récompenser tant l’excellence artistique et technique que l’innovation de cette attraction, indique le Futuroscope dans un communiqué. Le choix s’est fait parmi 300 candidats en compétition comptant des géants des parcs à thèmes du monde entier. »

Effet de souffle garanti

Chasseurs de tornades est la dernière des attractions du Futuroscope. Les visiteurs font face à une tornade, qui menace de ravager la ville de Poitiers et ont pour mission de la détruire à l’aide d’une sonde surpuissante, le Tromb X. Assis à bord d’une plateforme dynamique de 120 places entourée du plus grand écran LED cylindrique d’Europe (470m2), les visiteurs sont pris dans un véritable tourbillon qui atteint 27 km/h, alimenté par quarante-et-un ventilateurs. Effet de souffle garanti.

Contacté par 20 Minutes, le directeur général du Futuroscope, Rodolphe Bouin, ne cache pas sa fierté. « Avec 21 millions d’euros, c’est le plus gros investissement que le Futuroscope ait jamais fait en termes d’attraction, et on a tout de suite vu qu’elle remportait un franc succès auprès du public. Nous étions toutefois en compétition avec des attractions bien plus onéreuses que cela, notamment celles qui provenaient de parcs chinois. »

Un deuxième parc, Aquascope, d’ici à 2024

« C’est une attraction dans l’ADN du Futuroscope, poursuit le directeur général, qui utilise des procédés technologiques à la pointe avec une thématique scientifique qui correspond à notre marque, et avec des équipes internes qui ont fait l’assemblage. » Le projet de cette attraction remonte à 2018. « Ce sont surtout les personnages, les chasseurs de tornades, qui nous ont intéressés. »

Chasseurs de tornades s’inscrit dans un vaste plan d’investissement de 300 millions d’euros du Futuroscope. « Avec notre premier hôtel thématisé sur l’espace, inauguré aussi en juillet, ce sont nos deux premières grosses pierres de ce plan. Nous aurons une autre attraction d’ici à quinze jours sur la thématique des super-héros, puis un deuxième hôtel thématisé en juillet sur le thème de l’écologie. Un deuxième parc, Aquascope sur la thématique de l’eau, doit par ailleurs être livré d’ici au 1er juillet 2024. Nous souhaitons réinventer le parc aquatique : il comprendra des ingrédients classiques – toboggans, piscines à vague… – mais aussi de l’innovation, avec de l’image, des effets spéciaux… »

Tous ces investissements doivent faire croître la fréquentation du parc de 500.000 visites par an, et ainsi la faire passer d’1,9 million à 2,4 millions de personnes. « Mais la question des dépenses moyennes est toute aussi importante, souligne Rodolphe Bouin, pour augmenter notre chiffre d’affaires de 120 millions d’euros à 150 millions d’euros. »