Plusieurs blessés dans l’explosion d’une poudrerie à Bergerac

Une explosion a eu lieu mercredi dans une poudrerie de Bergerac, faisant au moins un blessé grave et sept blessés « en urgence relative », a annoncé la mairie. Un incendie est en cours sur le site et la mairie demande d’éviter le secteur pour faciliter le travail des secours.

Cinq ambulances sont arrivées sur place, deux hélicoptères et une cinquantaine de pompiers. Le plan blanc a été déclenchés à l’hôpital de Bergerac.

Classé Seveso seuil haut

L’explosion, dont l’origine est indéterminée, a eu lieu dans un bâtiment de l’entreprise Manuco, qui produit de la nitrocellulose pour munitions et est classé Seveso « seuil haut » pour le risque incendie et toxique. Le feu aurait démarré aux alentours de 14 heures, dans la foulée de l’explosion. Selon le sous-préfet Jean-Charles Jobard, l’explosion a eu lieu dans un bâtiment qui contenait « moins de deux tonnes de nitrocellulose ». Une quarantaine de personnes étaient présentes sur place.

Interrogée par France Info, la préfecture de Dordogne a affirmé que le risque de propagation est faible car « une fois que la nitrocellulose a explosé, il ne se passe plus rien ». Un incendie avait eu lieu il y a deux ans dans cette même usine, faisant un blessé, rappelle FranceBleu.