« Place aux jeunes » : Pourquoi Juliette, 23 ans, a-t-elle choisi un service civique ?

A quelques mois de l’élection présidentielle, que pensent les jeunes de notre pays ? Quels sont leurs rêves, leurs aspirations, leurs peurs ? A quoi ressemble leur quotidien ? Quel est leur regard sur la campagne et l’échéance électorale à venir ? Qui sont vraiment les 15-25 ans ? Il faut aller à leur rencontre, les interroger, les écouter. Loin des clichés, donner la parole à cette génération trop souvent décrite comme sacrifiée, irresponsable ou désenchantée.

Classes préparatoires et grandes écoles

Le podcast Place aux jeunes vise à mettre en lumière la jeunesse française dans sa diversité, par des interviews avec des jeunes de moins de 25 ans. Pour ce dixième épisode, entretien avec Juliette, 23 ans.

Juliette a grandi à Cahors (Occitanie) et a suivi des études d’ingénieure à Toulouse, avant de faire le choix d’un service civique dans l’association PicoJoule, qui développe des petites installations de méthanisation pour une production d’engrais et de biogaz. La jeune femme vit en colocation dans la « Ville rose ». Elle s’engage plus que tout – dans des associations, mais aussi, par exemple, en effectuant un tour de France des lieux alternatifs pour en tirer de bonnes pratiques. Avec Juliette, nous allons parler d’écologie, bien sûr, de revenu universel et de transmission, aussi.

Un entretien direct, personnel, sans tabou, avec les garçons et les filles qui composent la France d’aujourd’hui, mené par Salomé Berlioux, fondatrice et directrice générale de l’association Chemins d’avenirs. Elle accompagne plusieurs milliers de jeunes dans la construction de leur parcours académique, professionnel et citoyen. Ce podcast est diffusé en partenariat avec 20 Minutes, Ouest-France et la Fondation Jean-Jaurès.