Perpignan : Un atelier d’Emmaüs attaqué à la voiture-bélier

L’atelier de Pierre a été victime au cours du week-end d’un cambriolage à la voiture bélier, à Perpignan. « A une certaine époque, Robin des bois volait les riches pour donner aux pauvres. Aujourd’hui on vole l’Abbé Pierre ! », expliquent, amers, les représentants de l’association. L’atelier de Pierre est un atelier d’insertion, spécialisé dans la collecte, le tri et la revente à petits prix de vêtements. Il donne aussitôt des vêtements à d’autres associations pour remédier aux besoins en urgence. L’atelier emploie six compagnons d’Emmaüs. Des femmes, principalement.

C’est la cinquième fois qu’il est victime d’une tentative de cambriolage. La fois de trop pour les bénévoles et salariés, dont l’activité se retrouve totalement à l’arrêt puisque le camion utilisé pour la collecte des vêtements est bloqué à l’intérieur de la structure.

Deux des trois cambrioleurs interpellés par la BAC

Les cambrioleurs tentaient de dérober le coffre-fort. Ils ont été stoppés dans leur tentative par une patrouille de la BAC (brigade anticriminalité), alertée par des riverains. Deux d’entre eux ont été interpellés, le troisième s’est enfui à l’arrivée des forces de l’ordre. « Ces jeunes qui vivent des associations à but social ne se rendent pas compte que l’on aide des gens comme eux », regrette, désabusée, la présidente de l’association, Rosette Beltran.