Pays basque : Une chasse au trésor avec 10.000 euros à gagner et qui finance des projets de patrimoine

Accros aux défis et aux énigmes un peu ardues ? La maison d’édition 109 propose de se creuser les méninges à partir d’une carte, vendue à 25 euros, pour découvrir l’emplacement du trésor d’Euskadi, dans le Pays basque. Pas besoin d’y vivre ni d’être fin connaisseur du territoire pour participer, même s’il faut se rendre sur place in fine car la dernière énigme ne peut se résoudre qu’à l’endroit où le trésor se cache. Le gagnant qui aura fait preuve du plus de sagacité pour décrypter toutes les énigmes sera récompensé par un joli chèque de 10.000 euros.

Près de 2.000 participants se sont déjà lancés depuis le 1er octobre, date de démarrage du jeu. Mais aucun n’a trouvé l’emplacement, et ceux qui seraient tentés peuvent encore se lancer dans l’aventure. .

Un jeu à partir d’une carte au trésor

« On reçoit sa carte à son domicile, roulée comme si on l’avait découverte dans un grenier ou une tombe », explique Julie, historienne de l’art, et qui a eu l’idée de ce jeu pendant la crise sanitaire, en se passionnant pour la fameuse énigme de la Chouette d’Or (lancée en 1993) et toujours non résolue… Une dizaine de chasses au trésor ont été lancées depuis mais elles dépendent d’un livre et non d’une carte. Et pour Julie, c’était plus cohérent de s’appuyer sur une carte « géographique et imaginaire » pour cette chasse au trésor au long cours qui fait appel à la logique et à la déduction.

L’intrigue se situe au XIXe siècle et amène le participant à résoudre différentes énigmes qui amènent à un livre, colonne vertébrale de la carte. Attention cependant, pour ceux qui se voient déjà la pelle à la main, les organisateurs ne voulaient pas que les gens creusent partout. « La carte donne une marche à suivre et cela se fait par mail tout simplement », indique Julie.

Au moment où le monde de la culture a été mis à l’arrêt en 2020, Julie écrivait sa thèse sur le mécénat transfrontalier au Pays basque. « Je ne savais pas quoi faire de ma tonne de recherches, je ne pouvais pas continuer ma thèse, explique-t-elle. J’ai alors eu l’idée de valoriser mon travail de recherche universitaire au service du patrimoine local. » Le trésor d’Euskadi est né de ces contraintes. 

Une aide à des associations patrimoniales locales

La Maison d’édition 109 a été créée en 2015 dans les Ardennes pour mener à bien des actions de mécénat culturel. Le Covid a complètement stoppé l’activité et Julie a transféré en 2020 une partie de l’activité de l’établissement au Pays basque pour développer le concept de chasse au trésor. Sur les 25 euros dépensés pour l’achat de la carte qui permet de se lancer, cinq euros sont reversés à des associations qui œuvrent pour le patrimoine local. L’ambition du jeu est aussi d’amener les participants à s’intéresser à l’histoire locale, de façon ludique.

Si le trésor d’Euskadi les transporte au XIXe siècle, une prochaine chasse est prévue à Arjuzanx dans les Landes autour de la Résistance pendant la Seconde Guerre mondiale et une autre sur la thématique templière, en Normandie.

En tout, ce sont 12 cartes éditées en 10.000 exemplaires et liées entre elles. Elles conduiront à une treizième. A raison de deux cartes au trésor par an, les mordus d’énigmes sont partis pour une saga de six années, au moins…